EL1 - Bottas devance un Verstappen qui a vibré

Valtteri Bottas a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres au Grand Prix du Portugal, lors de laquelle les pneus ont fait vibrer Max Verstappen.

EL1 - Bottas devance un Verstappen qui a vibré

Les conditions météorologiques étaient bonnes pour ces premiers essais du Grand Prix du Portugal sur l'Autódromo Internacional do Algarve, avec quelques éclaircies, ainsi qu'une quinzaine de degrés dans l'air et une trentaine au sol.

Lire aussi :

C'est en pneus durs que les concurrents ont passé la majorité de la séance, seuls Fernando Alonso et les pilotes Haas ayant commencé par un relais avec un autre composé, en l'occurrence les tendres et les mediums respectivement. Et avec les gommes les plus dures de la gamme Pirelli, c'est Max Verstappen qui était le plus rapide en 1'20"318 devant Valtteri Bottas (1'20"506), Lewis Hamilton (1'20"644), Carlos Sainz (1'20"759) et Charles Leclerc (1'21"858) : les Ferrari étaient en forme.

Tous ont chaussé les tendres par la suite, mais ces pneus se sont avérés délicats à exploiter pour Verstappen qui, dès son tour de sortie des stands, s'est plaint à la radio : "Les pneus vibrent comme si j'avais déjà fait trois plats ! Quelle blague, je ne vois même pas où je vois avec autant de vibrations !" Le pilote Red Bull a alors signé un rapide 1'19"673 mais a réaffirmé ensuite : "C'est impossible de piloter ainsi."

Le meilleur temps revenait toutefois, pour une fraction de seconde, à Bottas en 1'19"648, logiquement à plus de trois secondes du record du circuit qu'il a établi l'an dernier en Q2 (1'16"466). Suivaient Sergio Pérez, en 1'19"846 après un début de séance où il est longtemps resté au stand, puis Leclerc (1'19"884) et Hamilton (1'19"967), cinquième et dernier pilote sous la barre des 80 secondes.

Les autres étaient relégués à près d'une demi-seconde du septuple Champion du monde, le top 10 étant complété par Pierre Gasly, un impressionnant George Russell, Lando Norris, Carlos Sainz et Esteban Ocon, une demi-seconde devant son coéquipier Alonso, qui a fait son meilleur temps en pneus durs.

Avec Lance Stroll, onzième, huit écuries différentes sont dans le top 11 ; Alfa Romeo et Haas sont bien plus loin. On note la première participation de Callum Ilott, nouveau pilote de réserve Alfa, en week-end de Grand Prix ; le vice-champion de Formule 2 en titre a parcouru 21 tours et est à quatre dixièmes de son équipier Kimi Räikkönen.

Aucun incident majeur n'a été à déplorer, certains pilotes s'étant fait remarquer par des petits travers sans conséquence, comme Leclerc, Vettel, Stroll, Verstappen ou encore Sainz. Nikita Mazepin n'a toutefois pas caché sa colère lorsqu'il a été dépassé par son coéquipier Mick Schumacher au début d'un tour lancé ; le Russe accuse plus de deux secondes de retard sur son partenaire, pour une raison inconnue.

Portugal Grand Prix du Portugal - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Ecart
1 Finland Valtteri Bottas
Mercedes 31 1'19.648
2 Netherlands Max Verstappen
Red Bull 23 1'19.673 0.025
3 Mexico Sergio Pérez
Red Bull 22 1'19.846 0.198
4 Monaco Charles Leclerc
Ferrari 27 1'19.884 0.236
5 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 32 1'19.967 0.319
6 France Pierre Gasly
AlphaTauri 31 1'20.444 0.796
7 United Kingdom George Russell
Williams 29 1'20.529 0.881
8 United Kingdom Lando Norris
McLaren 26 1'20.635 0.987
9 Spain Carlos Sainz Jr.
Ferrari 27 1'20.680 1.032
10 France Esteban Ocon
Alpine 27 1'20.800 1.152
11 Canada Lance Stroll
Aston Martin 29 1'20.894 1.246
12 Australia Daniel Ricciardo
McLaren 31 1'20.995 1.347
13 Japan Yuki Tsunoda
AlphaTauri 28 1'21.090 1.442
14 Spain Fernando Alonso
Alpine 31 1'21.303 1.655
15 Finland Kimi Räikkönen
Alfa Romeo 25 1'21.381 1.733
16 Germany Sebastian Vettel
Aston Martin 31 1'21.405 1.757
17 United Kingdom Callum Ilott
Alfa Romeo 21 1'21.806 2.158
18 Germany Mick Schumacher
Haas 29 1'21.939 2.291
19 Canada Nicholas Latifi
Williams 29 1'22.293 2.645
20 Russian Federation Nikita Mazepin
Haas 29 1'24.224 4.576

partages
commentaires
Tsunoda s'est fixé un "objectif trop élevé" à Imola
Article précédent

Tsunoda s'est fixé un "objectif trop élevé" à Imola

Article suivant

Les équipes n'ont "aucune raison" de contester les règles aéro

Les équipes n'ont "aucune raison" de contester les règles aéro
Charger les commentaires