Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
26 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
75 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
88 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
110 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
131 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
145 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
159 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
187 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
194 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
208 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
215 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
243 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
250 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
264 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
278 jours

EL1 - Bottas, le meilleur temps avant les problèmes

partages
commentaires
EL1 - Bottas, le meilleur temps avant les problèmes
Par :
10 mai 2019 à 10:36

Valtteri Bottas (Mercedes) a signé le meilleur chrono des Essais Libres 1 du GP d'Espagne 2019 de F1 mais a ensuite été frappé par une fuite d'huile, lors d'un séance marquée par la sortie de piste de Lance Stroll (Racing Point).

Sous un grand soleil, avec une température à 22°C dans l'air et 32°C sur la piste, c'est Daniil Kvyat qui est le premier pilote à sortir des stands. Sous les yeux d'Andreas Seidl, qui prend ses fonction à la tête de McLaren, Carlos Sainz signe les deux premiers meilleurs secteurs de la journée avant de rentrer au stand sans franchir la ligne de chronométrage. L'honneur du premier temps du week-end revient à Pierre Gasly en 1'23"1, en pneus durs (blancs). Le Français a longtemps le tracé pour lui tout seul, ce qui lui permet d'abaisser ses temps au fil de ses passages pour terminer sur un 1'21"0.

Lire aussi:

La piste se peuple par la suite. Lando Norris prend les commandes en gommes tendres (rouges) avec 1'20"9, avant que les Haas ne se hissent tour à tour en P1, Romain Grosjean signant notamment 1'20"3 puis 1'19"7 en mediums (jaunes). Les Ferrari et les Mercedes entrent alors en scène, ce qui fait tomber les temps ; les SF90 sont chaussées de gommes tendres et entrent dans la fenêtre des 1'18, Sebastian Vettel devançant d'une demi-seconde Charles Leclerc

La séance s'anime et, du côté de Mercedes, Valtteri Bottas se fait deux frayeurs dans deux tours distincts, au virage 12, sans conséquences toutefois. Entre-temps, le Finlandais gêne assez copieusement Max Verstappen dans la chicane finale. Le Finlandais et son équipier Lewis Hamilton disposent des gommes mediums mais ne sont pas sur le même programme puisque le Britannique est à plus d'une seconde de son équipier, lui-même à plus d'une seconde des Ferrari. Daniel Ricciardo, en tendres, se classe en troisième position provisoire avec un 1'19"5. Comme d'habitude, peu avant la mi-séance, la piste se vide pour que les écuries puissent rendre à Pirelli leur premier train de pneus.

Les temps s'abaissent encore par la suite puisque Grosjean revient à une demi-seconde de Vettel (après une sortie de piste sans gravité dans l'enchaînement des virages 7 et 8), mais les Mercedes chaussent les pneus tendres à leur tour. La référence de l'Allemand ne résiste pas longtemps aux assauts des Flèches d'Argent puisque Bottas réalise 1'17"9. Vettel parvient à revenir à un dixième (en signant le record des deux premiers secteurs), Leclerc à deux, sur une piste où le trafic s'intensifie grandement rendant certains tours périlleux. 

Lire aussi:

Une fois rentrée au stand, Mercedes s'affaire autour de la voiture de Bottas en démontant l'arrière. La W10 du Finlandais souffre d'une "fuite d'huile" selon l'écurie. Autre monoplace inspectée de près : la Red Bull RB15 de Verstappen. Chez Ferrari, les monoplaces sont également l'objet d'attention, mais plutôt pour des réglages au niveau des freins et des barres anti-roulis notamment.

La hiérarchie aux avant-postes n'évolue plus lors d'une fin de séance consacrée à divers roulages. Un drapeau rouge est brandi à quelques instants du terme, en raison d'une sortie de piste de Stroll au virage 9. Le Canadien a tout simplement freiné en mordant dans l'herbe à l'extérieur de l'entrée du virage : il a réussi à rattraper l'arrière de la Racing Point mais n'a pas pu éviter de tirer tout droit et de heurter le mur, abîmant l'avant de sa RP19. Il est indemne.

Spain GP d'Espagne - Essais Libres 1

Cla Pilote Chassis Tours Temps Gap
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 19 1'17.951  
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 20 1'18.066 0.115
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 20 1'18.172 0.221
4 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 22 1'18.575 0.624
5 France Romain Grosjean Haas 25 1'18.943 0.992
6 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 31 1'19.155 1.204
7 Denmark Kevin Magnussen Haas 27 1'19.180 1.229
8 France Pierre Gasly Red Bull 30 1'19.285 1.334
9 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 34 1'19.364 1.413
10 Germany Nico Hülkenberg Renault 25 1'19.450 1.499
11 Australia Daniel Ricciardo Renault 24 1'19.511 1.560
12 Netherlands Max Verstappen Red Bull 14 1'19.844 1.893
13 Canada Lance Stroll Racing Point 28 1'19.855 1.904
14 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 28 1'20.021 2.070
15 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 25 1'20.030 2.079
16 United Kingdom Lando Norris McLaren 33 1'20.066 2.115
17 Mexico Sergio Pérez Racing Point 26 1'20.459 2.508
18 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 22 1'20.591 2.640
19 Poland Robert Kubica Williams 27 1'20.889 2.938
20 United Kingdom George Russell Williams 23 1'20.990 3.039
Article suivant
Pérez : La F1 doit "radicalement changer"

Article précédent

Pérez : La F1 doit "radicalement changer"

Article suivant

Trois écuries testeront les pneus 18 pouces cette année

Trois écuries testeront les pneus 18 pouces cette année
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Essais Libres 1
Auteur Fabien Gaillard