EL1 - Hamilton meilleur temps, Vettel perturbe la séance

Lewis Hamilton signe le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix des Pays-Bas, qui a été longuement interrompue en raison d'un problème moteur sur la monoplace de Sebastian Vettel.

EL1 - Hamilton meilleur temps, Vettel perturbe la séance

Si la pluie a semé le chaos le week-end dernier, en Belgique, c'est un grand soleil qui illumine ce vendredi Zandvoort. Le célèbre circuit néerlandais, qui a accueilli son premier Grand Prix de Formule 1 en 1952, a disparu du calendrier pendant 36 ans et fait son retour cette saison dans une configuration plus courte. Deux virages en particulier sont à surveiller : Hugenholtzbocht et Arie Luyendykbocht, deux courbes inclinées à 18°.

Très vallonné, le circuit est également particulièrement étroit, et la voie des stands ne fait pas exception. Ainsi, la F1 a décidé de réduire à 60 km/h la vitesse maximale dans la pitlane en course.

Lire aussi :

Les pneus mediums (C2) et durs (C1) sont privilégiés en début de séance. Pierre Gasly s'empare du meilleur temps provisoire (1'15"301) avec ses gommes jaunes, tandis que Lance Stroll, à près de neuf dixièmes de la marque du Français, est l'homme le plus rapide avec les pneus durs. Le précédent record absolu, 1'30"973, établi quelques mois plus tôt en Formule Régionale, vole en éclats.

Puis Max Verstappen déloge Gasly et fixe le meilleur temps à 1'12"755 avec des pneus durs. Lando Norris améliore en 1'12"679 avec des pneus mediums. Le pilote McLaren avait été victime d'un accident lors des qualifications du Grand Prix de Belgique et contraint de revenir sur sa deuxième unité de puissance le jour de la course. Le moteur ayant subi le choc violent contre le mur de pneus du Raidillon a été analysé par les ingénieurs de McLaren cette semaine, et il a reçu le feu vert pour être de nouveau monté dans la MCL35M.

Seul un pilote n'a pas eu la chance de rouler à Zandvoort avant cette première séance d'essais : Yuki Tsunoda. Le Japonais découvre donc la piste ce week-end et les pièges qui l'accompagnent puisqu'il part en tête-à-queue au virage 10 lors de son tour d'installation. Quelques minutes plus tard, Sebastian Vettel est au ralenti. Le MGU-K semble dysfonctionner et le pilote allemand regagne son stand avant de reprendre la piste. Mais le sursis n'est que de courte durée : son Aston Martin AMR21 s'immobilise à la sortie du premier virage, moteur fumant. De l'huile a été répandue sur la piste et Vettel se saisit d'un extincteur pour éviter tout départ de feu.

Étant donné la présence de Vettel et de sa monoplace sur la piste, le drapeau rouge est agité pour permettre aux commissaires de Zandvoort d'intervenir. Mais il faut patienter de longues minutes pour que l'AMR21 soit récupérée par la dépanneuse car Vettel est toujours à son chevet, donnant régulièrement des coups d'extincteur, et la lumière située au-dessus de la prise d'air de la monoplace est rouge. Les mécaniciens Aston Martin sont appelés à intervenir avec des gants et des protections en caoutchouc en raison du danger d'électrocution.

Trente minutes plus tard, le drapeau vert est agité. Les pilotes n'ont plus que cinq minutes pour signer un temps et récolter des données précieuses. Un embouteillage se forme dans la pitlane car les pilotes cherchent à créer des écarts sur la piste pour ne pas être gênés lors de leur tour rapide.

Tous sont en pneus tendres et les améliorations personnelles se succèdent. Les Ferrari remontent en tête du classement avant d'être battues par Valtteri Bottas puis Lewis Hamilton (1'11"500). Verstappen ne parvient pas à faire mieux, le Néerlandais ayant été gêné par le trafic dans le dernier secteur et se contenant du deuxième chrono, à un dixième de son rival. Carlos Sainz est troisième, devant Charles Leclerc et Bottas.

Netherlands Grand Prix des Pays-Bas - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Ecart
1 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 17 1'11.500
2 Netherlands Max Verstappen
Red Bull 18 1'11.597 0.097
3 Spain Carlos Sainz Jr.
Ferrari 19 1'11.601 0.101
4 Monaco Charles Leclerc
Ferrari 18 1'11.623 0.123
5 Finland Valtteri Bottas
Mercedes 18 1'11.738 0.238
6 Spain Fernando Alonso
Alpine 18 1'12.158 0.658
7 France Esteban Ocon
Alpine 17 1'12.231 0.731
8 Italy Antonio Giovinazzi
Alfa Romeo 18 1'12.359 0.859
9 Canada Lance Stroll
Aston Martin 18 1'12.431 0.931
10 France Pierre Gasly
AlphaTauri 19 1'12.515 1.015
11 United Kingdom Lando Norris
McLaren 18 1'12.679 1.179
12 Canada Nicholas Latifi
Williams 16 1'12.907 1.407
13 Finland Kimi Räikkönen
Alfa Romeo 20 1'13.053 1.553
14 Australia Daniel Ricciardo
McLaren 18 1'13.081 1.581
15 United Kingdom George Russell
Williams 15 1'13.181 1.681
16 Mexico Sergio Pérez
Red Bull 18 1'13.328 1.828
17 Russian Federation Nikita Mazepin
Haas 14 1'13.516 2.016
18 Germany Mick Schumacher
Haas 17 1'13.847 2.347
19 Germany Sebastian Vettel
Aston Martin 6 1'15.984 4.484
20 Japan Yuki Tsunoda
AlphaTauri 3

partages
commentaires
Pourquoi le virage 3 pourrait être la vraie star de Zandvoort
Article précédent

Pourquoi le virage 3 pourrait être la vraie star de Zandvoort

Article suivant

Albon nouvelle clé pour les transferts... et pour De Vries

Albon nouvelle clé pour les transferts... et pour De Vries
Charger les commentaires