EL1 - Hamilton surpasse les Red Bull

Après un début de séance dominé par Red Bull, Lewis Hamilton a signé le meilleur temps de l'unique séance d'essais libres précédant les qualifications à Interlagos.

EL1 - Hamilton surpasse les Red Bull

Week-end de Qualifications Sprint oblige, les pilotes et écuries de Formule 1 n'avaient qu'une heure d'essais pour se préparer avant les qualifications classiques au Grand Prix de São Paulo, après quelques moments compliqués en raison du retard du fret en provenance de Mexico. Une heure d'essais sous un ciel menaçant, avec une météo qui a légèrement tourné à la bruine en cours de séance, alors que la pluie ne devrait pas perturber les autres séances du week-end.

Lire aussi :

C'est avec un nouveau moteur que Lewis Hamilton a commencé ces premiers essais, ce qui entraînera une pénalité de cinq places sur la grille "seulement", puisqu'il avait déjà dépassé son quota de moteurs à combustion interne en Turquie.

C'est en pneus mediums que les Red Bull et les Mercedes ont pris leurs marques sur l'Autódromo José Carlos Pace, et Max Verstappen n'a pas tardé à donner le ton en 1'10"853 avant d'améliorer en 1'10"189, devançant d'un souffle son coéquipier Sergio Pérez, auteur d'un 1'10"209. Lewis Hamilton était le meilleur des autres mais était relégué à près d'une seconde en 1'11"038, demandant à son écurie : "Trouvez une autre solution pour la suspension avant, s'il vous plaît". Esteban Ocon était le mieux placé des pilotes en pneus durs avec un temps de 1'11"345.

La deuxième moitié de séance a vu Charles Leclerc se rapprocher à cinq millièmes du meilleur temps, en mediums lui aussi, mais les pilotes Red Bull ont montré leur potentiel avec Verstappen en 1'09"417 et Pérez en 1'09"492. Avec un nouveau réglage de suspension, Hamilton a toutefois fait mieux en 1'09"348, tandis que Bottas n'était pas loin, en 1'09"567. Le septuple Champion du monde a ensuite enfoncé le clou en 1'09"050.

Pierre Gasly est le seul autre pilote à s'être rapproché à moins d'une seconde du meilleur temps, entérinant son statut de trouble-fête. Derrière, les Ferrari et les Alpine se tiennent en moins d'un dixième, tandis que les McLaren sont à la peine en fond de tableau, mais il convient justement de souligner que ni les Alpine, ni les McLaren n'ont roulé en pneus tendres dans cette séance.

Aucune sortie de piste majeure n'a été à déplorer, mais l'on a assisté à de nombreux blocages de roue sur le circuit vallonné d'Interlagos, tandis qu'une excursion sur le vibreur à la sortie du virage 4 a fait craindre à Leclerc d'avoir endommagé sa Ferrari, même s'il ne paraissait pas y avoir de motif d'inquiétude.

Brazil Grand Prix de São Paulo - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Ecart
1 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 31 1'09.050
2 Netherlands Max Verstappen
Red Bull 22 1'09.417 0.367
3 Mexico Sergio Pérez
Red Bull 28 1'09.492 0.442
4 Finland Valtteri Bottas
Mercedes 30 1'09.567 0.517
5 France Pierre Gasly
AlphaTauri 32 1'09.880 0.830
6 Spain Carlos Sainz Jr.
Ferrari 31 1'10.124 1.074
7 Monaco Charles Leclerc
Ferrari 32 1'10.142 1.092
8 France Esteban Ocon
Alpine 27 1'10.145 1.095
9 Spain Fernando Alonso
Alpine 26 1'10.201 1.151
10 Canada Lance Stroll
Aston Martin 27 1'10.352 1.302
11 Japan Yuki Tsunoda
AlphaTauri 33 1'10.374 1.324
12 Germany Sebastian Vettel
Aston Martin 28 1'10.413 1.363
13 Finland Kimi Räikkönen
Alfa Romeo 31 1'10.443 1.393
14 Italy Antonio Giovinazzi
Alfa Romeo 31 1'10.587 1.537
15 United Kingdom Lando Norris
McLaren 27 1'10.610 1.560
16 Germany Mick Schumacher
Haas 27 1'10.885 1.835
17 Canada Nicholas Latifi
Williams 23 1'10.902 1.852
18 United Kingdom George Russell
Williams 24 1'10.938 1.888
19 Australia Daniel Ricciardo
McLaren 25 1'10.990 1.940
20 Russian Federation Nikita Mazepin
Haas 28 1'11.342 2.292

partages
commentaires
Red Bull ne craint plus de pénalité moteur pour Verstappen
Article précédent

Red Bull ne craint plus de pénalité moteur pour Verstappen

Article suivant

Le moteur Mercedes "se dégrade bien plus que ces dernières années"

Le moteur Mercedes "se dégrade bien plus que ces dernières années"
Charger les commentaires