EL1 - Rossi débute dans le mur; Ricciardo entre Mercedes et Ferrari

Les débuts d'Alexander Rossi au sein de l'équipe Marussia ont été encourageants, jusqu'à trois minutes de la fin de la séance...

Débuter en F1 n'est jamais évident. Le faire dans l'auto la plus lente du plateau représente souvent un siège éjectable. Etre le plus grand pilote du plateau (1m88) ne facilite pas non plus la vie. Commencer en pleine saison, quand le temps est terriblement limité pour comprendre le comportement de l'auto alors que les ingénieurs ont besoin d'une direction claire pour mettre au point les réglages du weekend apporte une dose additionnelle de sel! Et a-t-on parlé du tracé de Singapour, de ses rails et de ses conditions nocturnes si particulières?

 

Une dure leçon

Bref, pour ses débuts en tant que titulaire F1 avec le reste de la grille, l'Américain Alexander Rossi cumule les handicaps! Mais il en faut plus pour démonter celui qui a prouvé en de nombreuses occasions au fil de ces dernières années mériter une opportunité de montrer ce dont il est capable au volant d'une F1.

C'est donc sans complexe que celui qui a failli déjà réaliser son baptême l'an dernier avec Marussia à plusieurs reprises s'est lancé aujourd'hui sur l'étroit circuit de Marina Bay, avec le N°53. Un chiffre choisi en référence à la fameuse Coccinelle de Monte Carlo, son premier choix du N°16 étant réservé à Red Bull pour un pilote de développement. Le résultat final est loin d'être ridicule : après s'être montré à son aise par rapport à son équipier Stevens en composé le plus dur, Rossi fait jeu égal en ménage tendre.

Rossi comprend cependant vite que le carton rouge n'est jamais loin en F1 : perdant l'arrière de la Marussia dans les ultimes instants de la séance, l'Américain enplafonne le mur du virage 18 et endommage sérieusement tout le côté droit de son auto. Le drapeau rouge est agité à trois minutes de la fin de la séance.

 

Séance contrôle pour Mercedes

Dans les autres teams, les 90 minutes sont consacrées à l'évaluation des conditions d'une piste poussiéreuse. Force India arbore une spectaculaire grille de mesure sur le côté gauche de sa monoplace. Pour Red Bull et Renault, le weekend commence comme nombre d'autres : la monoplace de Daniil Kvyat est affectée par un problème d'unité de puissance en cours d'évaluation pendant la seconde partie de séance.

Avec un châssis agile, considéré comme le troisième meilleur du plateau 2015, Toro Rosso se prépare bien. Une intervention rapide sur l'unité de puissance de Max Verstappen nécessite une immobilisation de l'auto  dans le garage mais les relais réalisés apportent une relative satisfaction au team.

L'une des interrogations du weekend concerne le niveau de performance à attendre de Williams : le châssis de Grove ne s'est pas montré  à l'aise cette année sur les tracés lents et sinueux, où la relance est également importante. Se concentrant habituellement sur le rythme de course, le team mené par Rob Smedley pourrait cette fois être tenté de privilégier la recherche du rythme en qualifications, pour s'éviter une course difficile dans le trafic sur un tracé où il est difficile de dépasser.

 

 

 

Chez Ferrari, Sebastian Vettel (chaussé des pneus tendres) évite le mur à 10 minutes de la fin, en manquant son enchainement dans le virage 4 après être monté sur le vibreur. La séance globale de l'équipe italienne s'avère néanmoins satisfaisante, même si Mercedes conserve la main de façon prévisible.

Formule 1 - Grand Prix de Singapour 2015 - Essais Libres 1
 PiloteEcurieTempsEcartTrs
01   N. Rosberg   Mercedes 1:47.995   27
02   L. Hamilton   Mercedes 1:48.314 0.319 24
03   D. Ricciardo   Red Bull 1:48.331 0.336 21
04   S. Vettel   Ferrari 1:48.494 0.499 23
05   K. Räikkönen   Ferrari 1:48.785 0.790 20
06   V. Bottas   Williams 1:49.380 1.385 19
07   M. Verstappen   Toro Rosso 1:49.466 1.471 17
08   N. Hülkenberg   Force India 1:49.854 1.859 21
09   C. Sainz   Toro Rosso 1:50.019 2.024 28
10   P. Maldonado   Lotus 1:50.068 2.073 21
11   F. Alonso   McLaren 1:50.123 2.128 21
12   S. Pérez   Force India 1:50.125 2.130 23
13   F. Nasr   Sauber 1:50.158 2.163 18
14   R. Grosjean   Lotus 1:50.341 2.346 23
15   J. Button   McLaren 1:50.455 2.460 21
16   M. Ericsson   Sauber 1:50.883 2.888 21
17   F. Massa   Williams 1:51.035 3.040 18
18   D. Kvyat   Red Bull 1:51.188 3.193 8
19   W. Stevens   Manor 1:53.903 5.908 20
20   A. Rossi   Manor 1:53.918 5.923 18
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Circuit Singapore Street Circuit
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags accident, crash, essais libres, rossi, singapour