EL1 - Vettel marque les esprits, Sainz le mur

Le quadruple Champion du monde a hissé sa Ferrari en tête de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Japon, à Suzuka.

Avec 19°C dans l'air et 23°C sur la piste ce matin à Suzuka, il n'y aura pas eu de période calme pour entamer le week-end. La pluie tournant autour du circuit et représentant une menace, avec notamment quelques gouttes inoffensives dès le premier quart d'heure, l'essentiel des pilotes est entré en action rapidement. 

Chez Mercedes et Red Bull, on a très vite travaillé sur la compréhension des pneumatiques tendres, Lewis Hamilton signant la première référence chronométrique en 1'31 puis 1'30. On a semblé moins craindre l'averse chez Ferrari, avec un début de programme décalé. Pour Pierre Gasly, le début de séance a été consacré à un travail sur la position de conduite et l'ajustement du baquet, ainsi qu'à un test du Halo sur la Toro Rosso du Français. 

Les risques de pluie ont incité les équipes à passer plus vite qu'à l'accoutumée aux pneus supertendres pour collecter des données avec le composé le plus tendre du week-end, et c'est Daniel Ricciardo qui s'est alors emparé du meilleur chrono, en 1'29"541, avant que Hamilton ne reprenne son bien en chaussant lui aussi les pneus à flancs rouges, en 1'29"377. 

Vettel impressionne, Sainz dans le mur

On notera l'excursion hors piste de Max Verstappen, nécessitant un bon nettoyage de la Red Bull lors de son passage au stand, tandis que Sebastian Vettel a marqué les esprits en s'approchant à 42 millièmes de la marque de Hamilton, avec une Ferrari pourtant encore chaussée de pneus tendres. 

À un peu plus d'une demi-heure du terme de la séance, la direction de course a dû brandir le drapeau rouge suite à l'accident de Carlos Sainz. Déjà pénalisé sur la grille de départ pour de nouveaux composants moteur utilisés ce week-end, l'Espagnol s'est étonnamment fait surprendre sur le vibreur à la sortie de l'épingle, perdant le contrôle d'une STR12 fortement endommagée ensuite dans le mur de pneus.

 

La séance a pu reprendre pour une vingtaine de minutes après le nettoyage de la piste, le temps pour Sebastian Vettel de monter les pneus supertendres et de se montrer le plus rapide en 1'29"166, à trois dixièmes du record de la piste toujours détenu par Michael Schumacher (Ferrari, 2006). 

Pilotes et équipes ont dû se montrer méfiants en fin de séance, avec des gouttes de pluie de plus en plus présentes. Derrière les six pilotes des habituels écuries de pointe, Esteban Ocon a pris la septième place devant Nico Hülkenberg et Romain Grosjean, Stoffel Vandoorne complétant le top 10. Pierre Gasly a bouclé la séance au 18e rang. 

 Grand Prix du Japon - Essais Libres 1

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 23 1'29.166  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 29 1'29.377 0.211
3 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 27 1'29.541 0.375
4 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 22 1'29.638 0.472
5 finland Valtteri Bottas  Mercedes 30 1'30.151 0.985
6 netherlands Max Verstappen  Red Bull 26 1'30.762 1.596
7 france Esteban Ocon  Force India 22 1'30.899 1.733
8 germany Nico Hülkenberg  Renault 24 1'30.974 1.808
9 france Romain Grosjean  Haas 22 1'31.032 1.866
10 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 24 1'31.202 2.036
11 denmark Kevin Magnussen  Haas 15 1'31.216 2.050
12 spain Fernando Alonso  McLaren 19 1'31.235 2.069
13 mexico Sergio Pérez  Force India 23 1'31.530 2.364
14 canada Lance Stroll  Williams 22 1'31.602 2.436
15 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 22 1'31.757 2.591
16 brazil Felipe Massa  Williams 20 1'31.912 2.746
17 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 14 1'32.252 3.086
18 france Pierre Gasly  Toro Rosso 18 1'32.501 3.335
19 germany Pascal Wehrlein  Sauber 29 1'32.897 3.731
20 sweden Marcus Ericsson  Sauber 28 1'33.397 4.231
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags suzuka