EL3 - Ferrari garde la main ; le top 4 dans un autre monde

partages
commentaires
EL3 - Ferrari garde la main ; le top 4 dans un autre monde
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
29 avr. 2017 à 10:01

Ferrari a placé ses deux pilotes au sommet de la feuille des temps en EL3, avant des qualifications lors desquelles Mercedes aura à refaire un retard régulièrement supérieur à 0"4 au tour.

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Lance Stroll, Williams FW40
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Maurizio Arrivabene, Team Principal, Ferrari
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08

Comme la veille en EL1, il fait 18°C dans l’air et 33°C en piste pour les Essais Libres 3, qui marquent la dernière heure de préparation des équipes avant les qualifications du Grand Prix de Russie.

La première information à retenir est le fait que Ferrari comme Renault ont utilisé l’un de leurs deux uniques crédits de la saison pour travailler au cours de la nuit, cassant le traditionnel "couvre-feu".

Si l’équipe italienne n’a pas communiqué sur la nature des travaux entrepris par ses mécaniciens, Renault a révélé avoir dû changer les échappements et des éléments environnants – conséquence d’une défaillance de la veille – sur l’auto de Jolyon Palmer, et profité de l’occasion pour changer la cellule de survie de son châssis.

Le Britannique n’a pas connu une séance simple malgré tout, rencontrant une double avarie de puissance moteur : après seulement un tour lancé et une intervention au niveau des systèmes d’huile, Renault a relancé Palmer en piste et de nouveau rencontré un problème identique, rappelant les tracas rencontrés la veille sur la voiture de son équipier. Au terme de la séance, Renault s'activait déjà sur un changement total de moteur sur l'auto #30, dans une course contre la montre avant les qualifications.

Mercedes trouve la bonne fenêtre

Lewis Hamilton a beau assurer que Mercedes ne cache pas son jeu, on sait depuis le début de l’année que l’équipe de Brackley ne commence à révéler son véritable rythme sur un tour qu’à partir de la Q2, lorsque deux à trois dixièmes au tour sont régulièrement trouvés grâce à des optimisations des réglages moteur.

Malgré tout, on aura vu au cours de cette séance des Flèches d’Argent bien plus réactives dans le second secteur où tant de temps avait été perdu hier dans les gros changements de direction, même si une nouvelle fois, Ferrari a semblé plus à même de mettre en action ses gommes dans la bonne fenêtre de températures avec rapidité sur une piste peu abrasive dès le premier tour lancé des relais. On obtient par ailleurs confirmation avec ces EL3, si tant est que cela fut nécessaire, du fait que Red Bull évolue dans une division inférieure à Ferrari et Mercedes sur le tracé russe.

Derrière les top teams, le milieu de plateau a pris le soin d'économiser au maximum son allocation de pneus ultratendres pendant la majeure partie de la séance, sachant que la marge sera faible pour passer en seconde et dernière phases de qualifications. Chez Haas, on a continué à chercher le meilleur comportement possible de la part d’un train avant qui pose encore des questions dans les phases de freinage.

Au menu des anecdotes, on aura remarqué que le célèbre brasseur sponsorisant les abords de la piste aura dû ôter de ses publicités la fameuse étoile rouge, en raison d’un ban provenant du gouvernement russe pour tout affichage iconographique ramenant à des symboles "totalitaires" ! Qu’importe, une étoile à trois branches reste en position de contestation de l'autorité au sommet de la feuille des temps.

 Grand Prix de Russie - Essais Libres 3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart 
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 17 1'34.001    
2 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 16 1'34.338 0.337  
3 finland Valtteri Bottas  Mercedes 20 1'34.364 0.363  
4 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 19 1'34.542 0.541  
5 netherlands Max Verstappen  Red Bull 21 1'35.452 1.451  
6 brazil Felipe Massa  Williams 17 1'35.471 1.470  
7 germany Nico Hülkenberg  Renault 15 1'35.662 1.661  
8 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 24 1'35.830 1.829  
9 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 20 1'36.164 2.163  
10 denmark Kevin Magnussen  Haas 19 1'36.556 2.555  
11 canada Lance Stroll  Williams 19 1'36.649 2.648  
12 france Esteban Ocon  Force India 22 1'36.676 2.675  
13 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 18 1'36.846 2.845  
14 spain Fernando Alonso  McLaren 12 1'36.869 2.868  
15 mexico Sergio Pérez  Force India 21 1'36.962 2.961  
16 france Romain Grosjean  Haas 20 1'37.164 3.163  
17 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 15 1'37.182 3.181  
18 sweden Marcus Ericsson  Sauber 21 1'37.503 3.502  
19 germany Pascal Wehrlein  Sauber 17 1'37.657 3.656  
20 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 4      
Prochain article Formule 1
GP de Russie: le Formule 1 en direct en Suisse

Previous article

GP de Russie: le Formule 1 en direct en Suisse

Next article

Sauber s'équipe d'un T-wing similaire à celui de McLaren

Sauber s'équipe d'un T-wing similaire à celui de McLaren

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Résumé d'essais libres