Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

EL3 - Les Ferrari un souffle devant Hamilton après le crachin

partages
commentaires
EL3 - Les Ferrari un souffle devant Hamilton après le crachin
Par :
13 juil. 2019 à 11:04

Un crachin est venu graisser la surface d'une piste fraîche et peu attirante pour les pilotes.

Avec seulement 17°C dans l'air et 23°C en piste attendant les pilotes pour la dernière séance de roulage d'une heure avant l'exercice des qualifications, qui sera lancé à 15h00 (heure française), il fait 10°C de moins que la veille pour les Essais Libres 3.

Des conditions, ajoutées aux bourrasques de vent qui peuvent déstabiliser les pilotes tentant de réduire les niveaux d'appui des monoplaces au strict minimum, qui imposent une certaine prudence aux pilotes.

Lire aussi:

Détendu, Hamilton signe encore des autographes en rejoignant son garage, tandis que les pilotes Williams roulent déjà avec les enveloppes pneumatiques medium. Seul Russell, toutefois, inscrit un chrono, en 1'31''810.

Il faut dire que personne n'est réellement enthousiaste à l'idée de prendre la piste : les prévisions météo des radars des équipes annoncent en effet l'arrivée imminente d'un crachin so British, qui se manifeste effectivement après une dizaine de minutes et pousse la majorité des pilotes à demeurer sagement installés dans leurs autos ou les garages sans prendre la piste, y compris Norris, qui dispose dans sa McLaren de la dernière évolution du moteur Renault.

Leclerc et Ricciardo s'aventurent toutefois en piste chaussés des pneus intermédiaires après un quart d'heure de séance : tous deux, néanmoins, n'observent qu'un tour d'installation avant de retourner aux stands. Il faut attendre de nouveau cinq minutes pour voir les deux Mercedes de Bottas et Hamilton opérer une reconnaissance avec les pneus Pirelli à bandes vertes et évaluer l'équilibre de leur auto avant les qualifications. Hamilton ne tarde pas à rentrer au box, tandis que Bottas installe un temps plus lent de 3''6 que celui de la Williams, réalisé sur piste sèche.

 

Enfin des chronos

Alors que de nombreux pilotes comme Vettel réalisent eux aussi un unique tour d'installation avant mi-séance, la seconde demi-heure de roulage voit les pilotes reprendre la piste en slicks, menés par Hamilton (tendres), qui installe une référence en 1'28''988. Encore loin du chrono de 1'26''732 établi par son équipier la veille en EL2, et des références vites remises à plat par Leclerc (1'27''446) et Bottas, dans le même dixième. Toutefois, il ne faut que quelques instants et des pneus gagnant en température pour voir le Champion du monde faire tomber la marque de tête à 1'26''746, 20 minutes avant le terme de la séance. 

Lire aussi:

Pendant ce temps, Gasly est entendu inquiet à la radio : le Français de l'équipe Red Bull rapporte "un bruit étrange en provenance du turbo du moteur"

Les 10 dernières minutes de séance sont chargées en piste. Leclerc établit le premier temps dans les 1'25 du week-end avec un 1'25''905 grâce à une trajectoire sur laquelle se dépose de plus en plus de gomme, tandis que Kvyat et Bottas, proche de lui, manquent de se toucher, tout comme Magnussen et Sainz ! Dans les dernières minutes, la piste glissante manque de surprendre Verstappen comme Bottas, vus en train de fortement corriger des pertes de l'arrière, sans autre conséquence que de gâcher leurs temps au tour respectifs.

 

 

 

Article suivant
Le fils de Charlie Whiting donnera le départ à Silverstone

Article précédent

Le fils de Charlie Whiting donnera le départ à Silverstone

Article suivant

Ferrari a "des réponses significatives" sur ses difficultés

Ferrari a "des réponses significatives" sur ses difficultés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie EL3
Auteur Guillaume Navarro