EL3 - Hamilton confirme malgré une piste lavée par la pluie

Les pilotes ont dû composer avec une piste humide samedi matin pour préparer la séance de qualifications du Grand Prix d'Italie, prévue à 14 heures.

La pluie est venue doucher le circuit de Monza dans la nuit de vendredi à samedi. Si les trajectoires sont globalement sèches à l'heure du passage au feu vert, quelques zones humides persistent et les premiers pilotes à prendre la piste le font logiquement avec des pneus intermédiaires. Le retour du soleil permet à l'asphalte de s'assécher plutôt rapidement et les conditions de piste s'améliorent en permanence, par 16°C dans l'air. 

Chez Ferrari, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel profitent de ce début de séance perturbé par la piste humide pour aller saluer le président de Ferrari, Sergio Marchionne, en compagnie de Maurizio Arrivabene. 

Les premiers en piste testent les zones de freinage, à l'image de Carlos Sainz qui doit couper la première chicane, renversant au passage l'un des blocs de polystyrène, comme Sergio Pérez la veille. Les deux pilotes Toro Rosso sont d'ailleurs les premiers à fixer un temps de référence, en 1:34.304 pour Max Verstappen

La fin de séance mise à profit

Ce sont également eux qui sont les premiers à chausser les pneus slicks, à savoir les gommes médiums, à la mi-séance, après une première demi-heure très calme en piste. C'est à vingt minutes du drapeau à damier que les chronos s'améliorent enfin significativement. Fort logiquement, le temps de référence change plusieurs fois de mains. 

Dans ces conditions, il reste difficile pour les équipes de préparer de manière utile les qualifications, et les ultimes tour de piste s'avèrent les plus précieux. Vettel signe le premier véritable tour rapide en 1:25.799, avant de passer aux gommes tendres en vue des qualifications. Au même moment, Daniel Ricciardo est à l'arrêt dans la deuxième chicane du circuit suite à un ennui mécanique. La Red Bull de l'Australien est évacuée par les commissaires. 

Lewis Hamilton y va de son passage hors-piste à la première chicane tandis que son coéquipier Nico Rosberg occupe le haut de la feuille des temps. Dans sa troisième tentative, le Britannique coupe son effort malgré son avance aux points intermédiaires. 

Dans les derniers instants, tous les pilotes optent pour les pneus tendres pour signer un tour de qualifications. Rosberg confirme avec trois dixièmes d'avance sur Räikkönen, avant que Vettel ne fasse mieux puis que Hamilton ne mette tout le monde d'accord pour 264 millièmes. Les deux Williams de Valtteri Bottas et Felipe Massa viennent s'intercaler entre Rosberg et Räikkönen ; Maldonado, Pérez et Ericsson complètent le Top 10. 

Formule 1 - Grand Prix d'Italie 2015 - Essais Libres 3
 PiloteEcurieTempsEcartTrs
01   L. Hamilton   Mercedes 1:24.544   18
02   S. Vettel   Ferrari 1:24.808 0.264 12
03   N. Rosberg   Mercedes 1:24.843 0.299 19
04   V. Bottas   Williams 1:24.946 0.402 14
05   F. Massa   Williams 1:25.165 0.621 14
06   P. Maldonado   Lotus 1:25.242 0.698 11
07   K. Räikkönen   Ferrari 1:25.244 0.700 13
08   S. Pérez   Force India 1:25.515 0.971 14
09   M. Ericsson   Sauber 1:25.692 1.148 17
10   R. Grosjean   Lotus 1:25.747 1.203 8
11   F. Nasr   Sauber 1:25.912 1.368 17
12   N. Hülkenberg   Force India 1:26.141 1.597 13
13   F. Alonso   McLaren 1:26.632 2.088 9
14   J. Button   McLaren 1:26.750 2.206 14
15   W. Stevens   Manor 1:28.123 3.579 13
16   M. Verstappen   Toro Rosso 1:28.215 3.671 25
17   D. Kvyat   Red Bull 1:28.591 4.047 10
18   C. Sainz   Toro Rosso 1:28.628 4.084 23
19   R. Merhi   Manor 1:29.117 4.573 11
20   D. Ricciardo   Red Bull 1:29.900 5.356 7
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Sous-évènement Essais Libres 3
Circuit Monza
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags essais, monza, résumé, samedi