EL3 - Verstappen leader d'une séance déroutante

partages
commentaires
EL3 - Verstappen leader d'une séance déroutante
Par : Basile Davoine
15 avr. 2017 à 13:03

C'est l'incertitude qui règne au terme de l'ultime séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn, lors de laquelle Max Verstappen a signé le meilleur chrono.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Felipe Massa, Williams FW40, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Valtteri Bottas, Mercedes AMG
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Esteban Ocon, Force India VJM10
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Pascal Wehrlein, Sauber C36, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Les pilotes mettent du temps à entrer véritablement en action, pour cette séance qui se déroule de jour et n'est donc pas représentative des conditions nocturnes des qualifications et de la course, avec 34°C dans l'air et 38°C sur la piste. Beaucoup d'entre eux entament leur programme par un ou deux tours d'installation en pneus mediums. Il faut attendre plus d'une dizaine de minutes pour voir les Force India signer un premier chrono avec les gommes tendres, avant que Carlos Sainz ne soit le premier à chausser des pneus supertendres pour un premier tour rapide en 1'34"219.

L'Espagnol est battu un peu plus tard par son coéquipier Daniil Kvyat, pourtant chaussé des gommes tendres, en 1'33"934. Les conditions d'adhérence sont précaires dans cette séance et les pilotes à l'attaque sont généralement sanctionnés, à l'image du blocage de roue de Jolyon Palmer avec sa Renault.

C'est dans la deuxième demi-heure que la piste s'anime davantage, et Verstappen signe un passage en 1'33"249 avec les gommes tendres, deux dixièmes devant la Williams de Massa en supertendres. À vingt minutes du drapeau à damier, la séance est interrompue par un drapeau rouge, consécutif à une sortie de piste de Romain Grosjean. En perte de contrôle au virage 4, le Français heurte les protections avec sa Haas, mais parvient à la ramener à son stand au ralenti, non sans avoir laissé au moins son aileron avant dans cette escapade. Par chance, il fera son retour en piste à cinq minutes du drapeau à damier.

Du côté de Mercedes, après la polémique de la veille et les exigences de sécurité de la FIA, le T-wing est bien en place sur les monoplaces de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Écarts infimes

La séance est rapidement relancée après l'accident de Grosjean, offrant un gros quart d'heure à ceux qui le souhaitent pour effectuer un tour rapide avec les pneus supertendres. Après un record dans le premier secteur, Vettel sort trop large dans le deuxième et y laisse une grosse poignée de dixièmes. Ce n'est pas le cas de Kimi Räikkönen, qui coupe la ligne en 1'32"785. Pendant que Valtteri Bottas bat son compatriote de 31 millièmes seulement, Nico Hülkenberg signe un chrono intéressant, à moins de deux dixièmes de la Mercedes.

Dans une nouvelle tentative, Vettel s'empare du meilleur chrono en 1'32"750. Lewis Hamilton prend quant à lui le temps de faire monter ses gommes en température pendant quelques tours, mais le Britannique est loin de venir prendre sa place aux avant-postes, relégué à 1"2 de la Ferrari de tête. Les écarts extrêmement serrés se confirment avec un chrono étonnant pour Felipe Massa, capable de s'approcher à 51 millièmes du chrono de référence.

Pour Hamilton, ce n'est que partie remise, puisque le Britannique passe à l'offensive en toute fin de séance, mais le dernier secteur est délicat. Si son amélioration est considérable, c'est insuffisant pour faire mieux qu'un Verstappen auteur du meilleur temps en 1'32"194. 

Cette séance, difficilement lisible et peu animée durant sa première partie, a au moins le mérite de nous laisser face à une grande incertitude avant les qualifications ! 

 Grand Prix de Bahreïn - Essais Libres 3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart 
1 netherlands Max Verstappen  Red Bull 8 1'32.194    
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 10 1'32.304 0.110  
3 germany Sebastian Vettel  Ferrari 10 1'32.750 0.556  
4 finland Valtteri Bottas  Mercedes 13 1'32.754 0.560  
5 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 9 1'32.785 0.591  
6 brazil Felipe Massa  Williams 12 1'32.801 0.607  
7 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 8 1'32.809 0.615  
8 germany Nico Hülkenberg   Renault 9 1'32.933 0.739  
9 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 18 1'33.604 1.410  
10 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 11 1'33.744 1.550  
11 mexico Sergio Pérez  Force India 14 1'33.916 1.722  
12 spain Fernando Alonso  McLaren 10 1'33.922 1.728  
13 germany Pascal Wehrlein  Sauber 15 1'33.947 1.753  
14 canada Lance Stroll  Williams 15 1'33.965 1.771
15 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 15 1'34.027 1.833  
16 france Esteban Ocon  Force India 17 1'34.064 1.870  
17 denmark Kevin Magnussen  Haas 13 1'34.198 2.004
18 france Romain Grosjean  Haas 14 1'34.205 2.011  
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 15 1'34.268 2.074  
20 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 11 1'34.417 2.223  
Prochain article Formule 1
Durement critiqué, Bakou a reçu des excuses de Chase Carey

Previous article

Durement critiqué, Bakou a reçu des excuses de Chase Carey

Next article

La FIA avertit les pilotes quant à leur position sur la grille

La FIA avertit les pilotes quant à leur position sur la grille

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé d'essais libres