Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

Par :

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Au coup d'envoi de la saison 2022 du Championnat du monde de Formule 1, Fernando Alonso sera le seul représentant de l'incroyable promotion 2001. Vingt ans plus tôt, le double Champion du monde était accompagné sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie par Kimi Räikkönen, sacré en 2007, et Juan Pablo Montoya, qui a brièvement ébloui le paddock par son coup de volant et ses coups de sang avant de retourner aux États-Unis.

Mais ces mousquetaires n'étaient pas au nombre de trois. Un quatrième membre, très souvent oublié, faisait lui aussi ses débuts en catégorie reine en 2001. Et il est bien facile d'oublier l'existence d'Enrique Bernoldi, puisque l'un des premiers protégés de Red Bull n'a pas brillé au volant de sa modeste Arrows. En 28 Grands Prix, qui se sont étalés jusqu'en 2002, le Brésilien n'a inscrit aucun point. Pourtant, il n'a pas eu le temps de s'ennuyer en F1. Bernoldi a dû affronter le courroux de Ron Dennis, éviter une roue volante en Allemagne ou encore convaincre son directeur de lui donner une seconde chance.

partages
commentaires

Mazepin fait ses excuses à Schumacher après leur accrochage

L'incident Hamilton-Verstappen a dissuadé Norris d'attaquer Ricciardo

La première victoire de René Arnoux

La première victoire de René Arnoux

Formule 1
Basile Davoine

C'était un 27 janvier... La première victoire de René Arnoux

Pourquoi Vasseur laisse une seconde chance aux stratèges de Ferrari

Pourquoi Vasseur laisse une seconde chance aux stratèges de Ferrari

Formule 1
Jonathan Noble

Pourquoi Vasseur laisse une seconde chance aux stratèges de Ferrari Pourquoi Vasseur laisse une seconde chance aux stratèges de Ferrari

Leclerc n'est pas au niveau de Verstappen, selon Montoya

Leclerc n'est pas au niveau de Verstappen, selon Montoya

Formule 1
Aurélien Attard

Leclerc n'est pas au niveau de Verstappen, selon Montoya Leclerc n'est pas au niveau de Verstappen, selon Montoya

Jack Aitken et Williams, c'est fini

Jack Aitken et Williams, c'est fini

Formule 1
Benjamin Vinel

Jack Aitken et Williams, c'est fini Jack Aitken et Williams, c'est fini

Le moteur Renault de l'Alpine 2023 en action

Le moteur Renault de l'Alpine 2023 en action

Formule 1
Fabien Gaillard

Le moteur de l'Alpine 2023 en action Le moteur Renault de l'Alpine 2023 en action

Ford reconnaît "qu'il faut réfléchir" à un retour en F1

Ford reconnaît "qu'il faut réfléchir" à un retour en F1

Formule 1
Fabien Gaillard

Ford reconnaît "qu'il faut réfléchir" à un retour en F1 Ford reconnaît "qu'il faut réfléchir" à un retour en F1

Albon apaisé par le "privilège" du contrat pluriannuel

Albon apaisé par le "privilège" du contrat pluriannuel

Formule 1
Aurélien Attard

Albon apaisé par le "privilège" du contrat pluriannuel Albon apaisé par le "privilège" du contrat pluriannuel

Vasseur : "Pas de pilote numéro 1 mais s'il faut agir, j'agirai"

Vasseur : "Pas de pilote numéro 1 mais s'il faut agir, j'agirai"

Formule 1
Fabien Gaillard

Vasseur : "Pas de pilote numéro 1 mais s'il faut agir, j'agirai" Vasseur : "Pas de pilote numéro 1 mais s'il faut agir, j'agirai"