L'entourage de Verstappen minimise l'effet de son absence

partages
commentaires
L'entourage de Verstappen minimise l'effet de son absence
Par : Basile Davoine
22 juin 2018 à 08:30

Manager de Max Verstappen, Raymond Vermeulen est revenu sur son absence lors du Grand Prix du Canada, couplée à celle de Jos Verstappen.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Jos Verstappen
Max Verstappen, Red Bull Racing avec du champagne sur le podium
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing, avec Mario Isola, Racing Manager, Pirelli Motorsport
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing signe des autographes pour les fans

Les deux hommes s'étaient abstenus de se rendre à Montréal il y a deux semaines, laissant Max Verstappen gérer seul son week-end de Grand Prix. Le tout d'un commun accord avec Red Bull Racing, alors qu'il s'agissait d'une première, et d'une quasi exception aussi puisque Vermeulen est de retour dans le paddock du Grand Prix de France.

Après un début de saison compliqué et entaché de plusieurs erreurs, Verstappen a déroulé un week-end "propre" et sans faute sur le Circuit Gilles Villeneuve, décrochant ainsi une place sur la troisième marche du podium. Certains y ont vu un possible lien entre cette prestation et l'absence de son management, mais Vermeulen relativise, tout en précisant que cette expérience était prévue de longue date.

"Au début de la saison, nous avions déjà établi un plan interne concernant les Grands Prix auxquels nous assisterions", explique Vermeulen à Motorsport.com. "C'était une idée discutée ensemble, avec l'équipe, de laisser Max tout seul pour une course. Nous avons dit 'OK, faisons-le pour le Canada'. C'est ça l'histoire. Il y aura quelques autres courses où Max sera seul, mais c'était déjà dans les tuyaux."

"Nous avons de très bonnes relations, nous discutons de tout avec Red Bull. C'était un test, la première course où Max se retrouvait seul, mais il n'y avait pas de message particulier derrière ça. Ça fait aussi partie de son développement de ne pas avoir besoin de quelqu'un autour de lui à chaque Grand Prix. Par exemple, je suis ici ce week-end, Jos vient en Autriche et j'y serai aussi, à Silverstone Max sera seul, Jos ira en Hongrie et à Spa nous serons ensemble."

Raymond Vermeulen ne croit pas que son absence ou celle du père de Max Verstappen puisse être directement liée à la performance réussie du pilote néerlandais à Montréal.

"Max a dit qu'il avait connu un très bon week-end. Il était seul, mais toujours guidé par son entraîneur", souligne-t-il. "Il est allé diner avec Helmut [Marko] ou ses mécaniciens, il a simplement fait un week-end de course comme les autres. Je ne crois pas qu'il y ait de grosse différence. À 20 ans, je crois qu'il est suffisamment âge pour aller seul sur un circuit ! Ce n'est pas important."

"Bien sûr, ça prend cette dimension car la performance était au rendez-vous, et il y a ainsi certains commentaires dans la presse. Mais par le passé, il a fait des podiums lorsque j'étais là, ou que Jos était là, donc la performance a toujours été présente !"

Propos recueillis par Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Mercedes pourrait ne pas avoir son nouveau moteur en France

Previous article

Mercedes pourrait ne pas avoir son nouveau moteur en France

Next article

Lowe : Williams "n’a absolument pas abandonné" 2018

Lowe : Williams "n’a absolument pas abandonné" 2018

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Jos Verstappen , Max Verstappen Shop Now
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités