Entre Red Bull et Alonso, le timing n'était pas bon

Deux semaines après l'annonce de la retraite de David Coulthard, l'écurie Red Bull Racing a officialisé le recrutement de Sebastian Vettel, qui officiait jusqu'à présent au sein de la Scuderia Toro Rosso

Deux semaines après l'annonce de la retraite de David Coulthard, l'écurie Red Bull Racing a officialisé le recrutement de Sebastian Vettel, qui officiait jusqu'à présent au sein de la Scuderia Toro Rosso.

Christian Horner, responsable de l'équipe autrichienne, s'est réjoui de l'arrivée du jeune allemand, qui est dans le giron de Red Bull depuis plusieurs années. Par ailleurs, la signature de Vettel met un terme aux rumeurs qui annonçaient la venue de Fernando Alonso.

"Ca n'a jamais été une option. Sebastian fait partie du programme des jeunes pilotes de Red Bull depuis de nombreuses années maintenant et il a démontré un potentiel évident. Donc après que David a annoncé sa retraite, c'était une solution simple et naturelle de le remplacer par Sebastian."

"Fernando est un pilote fantastique, j'ai un énorme respect pour lui. Je pense que c'est l'un des trois meilleurs pilotes au monde, mais le timing entre Red Bull et lui n'était pas le bon," ajoute Horner.

"C'est tôt dans l'année pour confirmer son duo de pilotes, mais nous avons opté pour la stabilité au sein de l'équipe afin d'apporter de la clarté au membres de l'ingénierie. Maintenant, c'est le meilleur moment pour faire une annonce de ce que nous savions être une certitude à 99%. Nous allons pouvoir nous concentrer sur le futur."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard , Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso
Type d'article Actualités