Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Enzo Ferrari, ou comment transformer ses faiblesses en succès
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Enzo Ferrari, ou comment transformer ses faiblesses en succès

Par :

Pilote aux limites clairement établies, ingénieur aux connaissances rudimentaires, Enzo Ferrari avait tout de l'antihéros. Mais l'industriel italien a construit l'une des plus grandes "success story" à l'italienne du 20e siècle.

Pilote de course au talent limité, ingénieur aux connaissances rudimentaires, même si son titre préféré était "ingénieur", il se décrivait comme "un agitateur d'hommes". Il appelait cela une tension créative. C'était le nom court pour son plaisir des complots, des réunions clandestines, des ragots, et particulièrement des plus douteux, et pour le fait de traiter les gens, dont ses propres espions, avec une indifférence totale à partir du moment où leur utilité avait disparu, et souvent même avant cela.

Pour sa défense, il était démocratique sur le dernier point : les membres de la royauté, les stars de la scène, de l'écran ou du sport, et en particulier les pilotes, les industriels millionnaires et les musiciens célèbres, tous recevaient le même traitement de la part de l'Italien. Mais ils venaient quand même le voir, y compris Sa Sainteté Jean-Paul II. Enzo Anselmo Ferrari était une énigme.

partages
commentaires

Les sanctions pour les drapeaux rouges en qualifs font débat

Les opinions divergent chez les patrons d'écuries au sujet de l'idée de pénaliser les pilotes responsables de drapeaux jaunes ou drapeaux rouges lors des qualifications de F1.

Bilan 2022 - Max Verstappen sans l'ombre d'un doute

En 2022, Max Verstappen a coiffé une deuxième couronne mondiale ne souffrant pas de la moindre contestation. Une saison pour l'Histoire.

Vettel sur Webber : "On a toujours eu une bonne relation"

Sebastian Vettel chante les louanges de Mark Webber et assure que leur relation n'a jamais pâti de leurs conflits en tant que coéquipiers.

La justice ordonne à ROKiT de verser plusieurs millions à Williams

La justice californienne a confirmé un arbitrage favorable à Williams dans l'affaire opposant l'écurie à son ancien sponsor titre. En jeu, une indemnité supérieure à 30 millions d'euros.

Moteurs 2026 : la FIA rassure sur les retards

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, minimise l'importance du retard pris par les motoristes actuels dans leur engagement en F1 en vue de l'introduction du règlement moteur de 2026.

La F1 devrait parfois limiter la puissance du DRS, selon Brawn

Pour Ross Brawn, le manager sportif en partance de la F1, la discipline devrait prendre le parti de limiter l'avantage que peut constituer le DRS, sans toutefois le supprimer.

Formule 1
3 déc. 2022

Les compromis derrière la qualité de roulement optimale des F1

La qualité de roulement en tant que concept est souvent mal comprise. Pat Symonds clarifie sa signification exacte et explique son importance pour les voitures de course, en particulier dans le contexte de la Formule 1.

Formule 1
3 déc. 2022

Alex Albon récolte 100 000 € pour un orphelinat thaïlandais

Le casque d'Alexander Albon utilisé au Grand Prix de Singapour a été mis aux enchères, et la somme a été reversée à une association caritative.

Formule 1
2 déc. 2022
Horner : Red Bull aura le couteau entre les dents après la pause
Article précédent

Horner : Red Bull aura le couteau entre les dents après la pause

Article suivant

Ricciardo : Mon rêve c'était d'être en F1, pas chez Ferrari

Ricciardo : Mon rêve c'était d'être en F1, pas chez Ferrari