Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Enzo Ferrari, ou comment transformer ses faiblesses en succès
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Enzo Ferrari, ou comment transformer ses faiblesses en succès

Par :

Pilote aux limites clairement établies, ingénieur aux connaissances rudimentaires, Enzo Ferrari avait tout de l'antihéros. Mais l'industriel italien a construit l'une des plus grandes "success story" à l'italienne du 20e siècle.

Pilote de course au talent limité, ingénieur aux connaissances rudimentaires, même si son titre préféré était "ingénieur", il se décrivait comme "un agitateur d'hommes". Il appelait cela une tension créative. C'était le nom court pour son plaisir des complots, des réunions clandestines, des ragots, et particulièrement des plus douteux, et pour le fait de traiter les gens, dont ses propres espions, avec une indifférence totale à partir du moment où leur utilité avait disparu, et souvent même avant cela.

Pour sa défense, il était démocratique sur le dernier point : les membres de la royauté, les stars de la scène, de l'écran ou du sport, et en particulier les pilotes, les industriels millionnaires et les musiciens célèbres, tous recevaient le même traitement de la part de l'Italien. Mais ils venaient quand même le voir, y compris Sa Sainteté Jean-Paul II. Enzo Anselmo Ferrari était une énigme.

partages
commentaires

Red Bull a craint que Schumacher coûte la victoire à Verstappen

Red Bull a eu peur que le peu coopératif Mick Schumacher ne coûte la victoire à Max Verstappen dans les derniers instants du Grand Prix des États-Unis 2021 de F1.

Appui-tête détaché, chaleur : le calvaire de Mazepin

Les conditions n'étaient pas vraiment réunies pour que Nikita Mazepin vive un bon Grand Prix des États-Unis, à Austin.

Ricciardo plaide le contact involontaire face à Sainz

Se défendant avec beaucoup de vigueur, Daniel Ricciardo a apprécié le duel âpre en piste face à Carlos Sainz au Grand Prix des États-Unis. Même si l'Espagnol a peu apprécié le contact roue contre roue entre les deux hommes...

Pourquoi Mercedes ne pouvait pas copier la stratégie de Red Bull

Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, a dévoilé les raisons ayant empêché son équipe de calquer la stratégie de Lewis Hamilton sur celle de Max Verstappen, beaucoup plus agressive.

La FIA discutera avec les pilotes du cas Alonso/Räikkönen

Le prochain briefing des pilotes, au Mexique, permettra à Michael Masi de clarifier avec les pilotes la position à adopter pour certaines luttes en piste. Une conséquence des incidents survenus à Austin entre Fernando Alonso et les pilotes Alfa Romeo.

Leclerc jubile et Sainz grimace à Austin

Charles Leclerc termine quatrième du GP des États-Unis tandis que Carlos Sainz manque l'opportunité d'accrocher la cinquième place.

Malade et sans boisson, Pérez était en "mode survie"

Maillon important dans le succès de Red Bull au Grand Prix des États-Unis, Sergio Pérez a vécu une longue souffrance en course en raison de son état physique.

Alonso déconcerté par l'"étrange" décision sur le cas Räikkönen

Impliqué dans une lutte contre les deux Alfa Romeo à Austin, Fernando Alonso a été confronté à l'un de ses sujets favoris du moment : le respect des limites de piste.

Horner : Red Bull aura le couteau entre les dents après la pause

Article précédent

Horner : Red Bull aura le couteau entre les dents après la pause

Article suivant

Ricciardo : Mon rêve c'était d'être en F1, pas chez Ferrari

Ricciardo : Mon rêve c'était d'être en F1, pas chez Ferrari
Charger les commentaires