Les équipes souffrent pour régler des F1 2017 sensibles

partages
commentaires
Les équipes souffrent pour régler des F1 2017 sensibles
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
4 avr. 2017 à 13:50

Les équipes de Formule 1 estiment qu'il va leur falloir repenser leur approche des réglages cette saison, les nouvelles monoplaces 2017 s'avérant très sensibles aux modifications.

Le début de saison et de la nouvelle réglementation de la F1 a permis de tirer plusieurs conclusions tant sur le look que sur les performances de ces nouvelles monoplaces. Mais encore peu de choses ont été dites au sujet d'une caractéristique importante de cette nouvelle génération : la sensibilité aux changements de réglages.

Ainsi, beaucoup d'écuries ont eu du mal à trouver de la constance au niveau des sensations de leurs voitures durant les journées de roulage, que ce soit en tests hivernaux ou à Melbourne, cela n'épargnant d'ailleurs personne puisque Ferrari, Mercedes et Red Bull ont connu de telles phases.

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, estime que les difficultés les plus importantes de Lewis Hamilton par rapport à Sebastian Vettel, dans la gestion de ses gommes lors du premier relais du Grand Prix d'Australie, s'expliquent par ces caractéristiques.

"Je pense que ces pneus ont une fenêtre [de fonctionnement] étroite, et il faut les maintenir dans cette fenêtre pour qu'ils soient très performants. Si on est en dessous ou au-dessus de cette fenêtre, on perd de la performance. Donc c'est différent des autres années. Il faut un nouveau calibrage et une nouvelle compréhension des pneus pour nous tous."

Élargir la fenêtre de fonctionnement

Christian Horner, l'homologue de Wolff chez Red Bull, explique d'ailleurs que la RB13 a besoin de pouvoir évoluer dans une fenêtre de fonctionnement plus large, après un Grand Prix d'Australie marqué par des difficultés.

"Je pense que nous devons élargir la fenêtre. C'est une fenêtre assez étroite pour l'instant, mais au moins la voiture réagit au changement, donc nous devons comprendre cela et construire dessus."

Malgré des signes inquiétants à Melbourne, et notamment un retard assez important sur Mercedes et Ferrari, le Britannique pense que des progrès seront faits cette année. "Je pense que Ferrari a fait un super travail sur le moteur et le châssis. Ils ont connu un très bon hiver. Mais la saison compte 20 courses, pas une, donc jugeons la saison dans son ensemble à la fin de l'année."

"Je crois que nous avons une bonne base et une bonne direction, et je pense que les règles sont très immatures, [...] les choses vont avancer rapidement. Je crois honnêtement que nous nous trouverons dans une situation compétitive pendant l'année."

Sondage mondial des fans 2017
Prochain article Formule 1
Météo - La pluie pourrait perturber la course du Grand Prix de Chine

Previous article

Météo - La pluie pourrait perturber la course du Grand Prix de Chine

Next article

Sauber ne changera pas de moteur en cours de saison

Sauber ne changera pas de moteur en cours de saison

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités