Ericsson sort indemne d'un violent crash à Monza

partages
commentaires
Ericsson sort indemne d'un violent crash à Monza
Par : Basile Davoine
31 août 2018 à 13:32

Le pilote suédois a été victime d'un accident aussi violent que spectaculaire lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie.

Marcus Ericsson doit une fière chandelle aux standards de sécurité atteints par la Formule 1. Le pilote suédois a été victime d'une violente sortie de piste à Monza ce vendredi après-midi, au tout début de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie.

Ericsson entamait son troisième tour de la séance lorsqu'en arrivant au freinage de la première chicane, à une vitesse qui atteint généralement les 340 km/h à cet endroit, son DRS ne s'est pas refermé. La Sauber a immédiatement perdu toute adhérence, allant heurter le rail de face sur sa gauche avant de partir dans une série de tonneaux impressionnante.

Lire aussi :

 

Les roues sont solidement restées fixées au châssis, et après quelques secondes d'inquiétude, Ericsson a pu s'extraire seul de sa monoplace. Par précaution et comme l'impose la procédure après un tel choc, le pilote est passé par le centre médical pour des examens qui se sont avérés concluants, et a pu ensuite rejoindre son stand.

Sa journée est évidemment terminée, tandis que son équipe va avoir du travail pour reconstruire la C37, et surtout comprendre ce qui a pu se produire.

Diapo
Liste

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2
1/4

Photo de: Mark Sutton

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2
2/4

Photo de: Mark Sutton

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2
3/4

Photo de: Mark Sutton

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2

Les commissaires et la voiture accidentée de Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 après son crash en essais libres 2
4/4

Photo de: Mark Sutton

Prochain article Formule 1
Ferrari affirme la légalité de son moteur établie par la FIA

Previous article

Ferrari affirme la légalité de son moteur établie par la FIA

Next article

Les modifications techniques vues sur les F1 à Monza

Les modifications techniques vues sur les F1 à Monza
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Marcus Ericsson
Équipes Sauber
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités