Journée déjà terminée pour Ericsson au Paul Ricard

Marcus Ericsson ne participera pas à la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de France, après sa sortie de piste survenue vendredi midi.

Journée déjà terminée pour Ericsson au Paul Ricard
Marcus Ericsson, Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber et Marcus Ericsson, Sauber
Les fans prennent des photos de la voiture de Marcus Ericsson Sauber C37, sous la supervision de membres de Sauber
Marcus Ericsson, Sauber parcourt la piste à pied
Marcus Ericsson, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber et Marcus Ericsson, Sauber

Lors de la première séance d'essais libres sur le Circuit Paul Ricard, Marcus Ericsson a perdu le contrôle de sa Sauber à quelques minutes seulement du drapeau à damier. Sorti fort dans le virage du Beausset, le Suédois est allé heurter les barrières de protection par l'arrière, avant que sa monoplace ne s'enflamme. 

Auteur du 14e chrono avant cet accident, juste derrière son coéquipier Charles Leclerc, Ericsson va payer le prix fort puisque sa journée est d'ores et déjà terminée en raison de l'importance des dégâts. "Pour Marcus, c'était une séance difficile ce matin, et il ne fera pas les EL2 cet après-midi", a confirmé le directeur d'équipe Frédéric Vasseur. 

Le niveau de l'écurie suisse est prometteur après ces premiers essais, mais Charles Leclerc a lui aussi connu quelques ennuis en piste qui rendent les conclusions compliquées à tirer pour le moment.

"Nous avons une petite évolution sur la voiture, mais c'est difficile à voir ce matin", a souligné Frédéric Vasseur. "Nous progressons pas à pas. Le premier package était fait pour rattraper le peloton et je crois que nous y sommes parvenus ; désormais nous devons progresser étape par étape."

partages
commentaires
Sirotkin enfin à l'aise dans son baquet
Article précédent

Sirotkin enfin à l'aise dans son baquet

Article suivant

GP de France : embouteillages et polémique

GP de France : embouteillages et polémique
Charger les commentaires