Ericsson sanctionné après l'accrochage entre les Sauber

À Monaco, Sauber a bu le calice jusqu’à la lie. Tandis que la C35 n’a jamais été dans le rythme et que les points semblaient très loin d’être accessibles en dépit de plusieurs abandons, l’histoire a tourné court pour Felipe Nasr et Marcus Ericsson. 

Ericsson sanctionné après l'accrochage entre les Sauber
Marcus Ericsson, Sauber F1 Team C35
Marcus Ericsson, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber C35 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Pascal Wehrlein, Manor Racing

L’écurie suisse a intimé l’ordre au Brésilien de laisser passer le Suédois, alors plus rapide, mais Felipe Nasr ne s’est pas exécuté. Un peu plus tard, Marcus Ericsson a tenté de passer en force à La Rascasse, mais les deux hommes se sont accrochés et ont été contraints à l’abandon. 

 

Il est très rare de voir les commissaires décider d’une sanction lors d’un accrochage entre coéquipiers, mais c’est pourtant ce qu’ils ont choisi de faire à l’issue du Grand Prix. Désigné comme responsable, Marcus Ericsson se voit infliger une pénalité de trois places sur la prochaine grille de départ, au Canada. Le Suédois écope également de deux points de pénalité sur sa licence à points. 

Wehrlein et Bottas également sanctionnés

Très en verve en début de course, jusqu’à pointer à la 12e place au terme du premier relais sous la pluie, Pascal Wehrlein a lui aussi connu un dimanche mouvementé. Le pilote Manor a subi deux pénalités de 10 secondes : la première pour avoir roulé sous le rythme minimum imposé par la Voiture de Sécurité Virtuelle, et la deuxième pour avoir ignoré des drapeaux bleus. 

Quatorzième à l’arrivée, le jeune Allemand a également été sanctionné de 2 points de pénalité sur sa licence, ce qui porte son total à 4. 

Onzième du Grand Prix, Valtteri Bottas a lui aussi été sanctionné de 2 points de pénalité pour son accrochage avec Esteban Gutiérrez, là aussi à La Rascasse.

partages
commentaires
Pas de pénalité pour Räikkönen après son accident
Article précédent

Pas de pénalité pour Räikkönen après son accident

Article suivant

Button déplore une mauvaise communication avec son équipe

Button déplore une mauvaise communication avec son équipe
Charger les commentaires