Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Comment Ericsson est passé du fond de grille F1 à un top team IndyCar
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Comment Ericsson est passé du fond de grille F1 à un top team IndyCar

Par :

Pour Marcus Ericsson, c'était presque comme du "déjà vu" lorsque son futur en IndyCar est devenu tout aussi incertain que lors de sa dernière saison de Formule 1, chez Sauber. Mais il a rebondi en obtenant un baquet avec l'une des meilleures écuries de la discipline.

Il y a plus d'un an, le futur de Marcus Ericsson était incertain lorsqu'il a été écarté de ce qui s'appelait encore Sauber F1 en raison de l'arrivée de Kimi Räikkönen. Le lot de consolation (un poste de pilote de réserve) n'était pas suffisant, et il s'est tourné vers les États-Unis. Fin octobre 2018, il a été annoncé comme nouveau pilote du Schmidt Peterson Motorsports en IndyCar. C'était une nouveau départ pour lui, qui rejoignait là l'une des meilleures équipes américaines derrière le trio composé de Ganassi, Penske et Andretti.

Mais la première saison de SPM sans Robert Wickens, grièvement blessé dans un accident à Pocono en août 2018, a été difficile et l'écurie n'a pas régulièrement réussi à se battre contre les top teams. Le Suédois a également dû s'adapter aux ovales et aux autres spécificités de l'IndyCar, ne parvenant à percer qu'en arrivant à Detroit, où il a terminé sur le podium après une course chaotique. Lui-même avait alors admis qu'il ne s'attendait pas à une courbe d'apprentissage aussi difficile.

partages
commentaires

McLaren explique son écart de rythme entre qualifs et course

Le patron de McLaren en F1, Andreas Seidl, a expliqué que la capacité à masquer le manque d'appui de la MCL36 lors des qualifications est à l'origine de l'écart important avec le rythme de course.

La tempête qui a retardé la prise de conscience de Mercedes

Ce n'est qu'au cours des essais de pré-saison 2022 de F1 que Mercedes a pu se rendre compte de l'ampleur de ses problèmes de marsouinage, la tempête Eunice ayant eu un impact non négligeable sur le shakedown de la W13 à Silverstone.

La date du GP d'Australie 2023 de F1 est connue

Une date a été fixée pour l'édition 2023 du Grand Prix d'Australie de Formule 1.

Arrivée de Porsche en F1 : un nouvel indice apparaît

Une nouvelle démarche administrative pointe vers une annonce imminente du retour de Porsche en Formule 1.

Marko : Red Bull a viré Vips sous pression des médias et des sponsors

Helmut Marko a déclaré que le choix fait par Red Bull de se séparer de Jüri Vips après ses propos racistes et homophobes avait été fait sous la pression des médias et des sponsors.

L'ultime exploit du dernier petit poucet de la F1

La Formule 1 regorge d'histoires où de petites équipes se sont surpassées avec des moyens limités. Manor en fait partie. Avant de mourir dans l'anonymat début 2017, l'équipe a prouvé qu'il n'était pas nécessaire de dépenser des sommes folles pour marquer des points.

Pourquoi Bottas est plus à l'aise avec l'Alfa qu'avec les Mercedes

Valtteri Bottas se sent plus à l'aise avec les réglages de base de l'Alfa Romeo que lors de son passage chez Mercedes, ce qui explique selon lui le niveau de confiance affiché par le Finlandais depuis le début de saison.

Red Bull : Honda n'a presque rien perdu avec le carburant E10

Red Bull estime que le passage au nouveau carburant E10 n'a "pratiquement rien coûté" à son motoriste Honda entre les saisons 2021 et 2022.

La grille de départ du GP de Styrie
Article précédent

La grille de départ du GP de Styrie

Article suivant

LIVE F1 - Suivez le GP de Styrie en direct

LIVE F1 - Suivez le GP de Styrie en direct