Ericsson veut continuer à progresser

Marcus Ericsson s'est classé vingt-et-unième des qualifications du Grand Prix de Bahreïn, une performance qui ne le satisfait pas entièrement

Marcus Ericsson s'est classé vingt-et-unième des qualifications du Grand Prix de Bahreïn, une performance qui ne le satisfait pas entièrement.

Relégué à huit dixièmes de son coéquipier Kamui Kobayashi, un écart souvent présent depuis le début de la saison, Ericsson a le mérite d'avoir sauvé l'honneur en devançant la Marussia de Max Chilton de justesse. Le débutant est convaincu qu'il aurait pu faire mieux.

"Nous avons débuté la Q1 sur un train de tendres neufs mais j'ai bloqué les roues, ce qui m'a coûté pas mal de temps sur le premier run", relate le Suédois. "Je n'allais rien tirer de plus de ce set de pneus, donc je suis rentré aux stands et nous avons choisi de faire un autre run vers la fin de la séance. Mon dernier tour était certainement mon meilleur du weekend, mais je n'ai pas fait un très bon tour de sortie des stands, donc je sais que j'aurais pu faire mieux, mais dans l'ensemble, je suis assez satisfait".

Quant à la course, Ericsson ne se fixe pas d'objectif particulier, si ce n'est de continuer son apprentissage de la Formule 1. "Ce weekend se passe beaucoup mieux du point de vue de la fiabilité, et avec les progrès que nous avons faits aujourd'hui, je compte réaliser une nouvelle course solide demain. J'apprends en permanence, et avec le kilométrage que nous avons engrangé, ici à Bahreïn, je veux faire de la course de demain ma meilleure à ce jour ; si j'y parviens, cela aura été un bon weekend", conclut le pilote Caterham.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Max Chilton , Marcus Ericsson
Type d'article Actualités