ERS et boîte de vitesses jouent des tours à Mercedes

Comme hier, Mercedes a connu une journée plutôt moyenne à Bahreïn

Comme hier, Mercedes a connu une journée plutôt moyenne à Bahreïn. Lewis Hamilton a débuté une simulation de course ce matin, retardée une première fois par une excursion hors piste avec des pneus encore froids, heureusement sans incidence grave.

La simulation a permis à l'équipe d'apprendre de nombreuses choses intéressantes, particulièrement dans le deuxième relais en pneus durs. En revanche, le troisième relais a été plus chaotique en raison de soucis rencontrés avec l'ERS.

"Comme chaque équipe, nous rencontrons des problèmes tous les jours et nous avons encore du travail à faire en termes de fiabilité et de rapidité", rappelle Hamilton. "Il n'y a pas de domaine spécifique dans lequel il y a des problèmes, juste beaucoup de choses différentes que nous devons améliorer. C'est important d'avoir beaucoup de kilométrage pour découvrir chaque problème avant d'arriver à Melbourne. Cela peut être frustrant parfois mais les trouver à ce moment-là est positif."

Après la pause déjeuner, le pilote britannique n'a pas pu rouler autant qu'il l'aurait souhaité : un problème de boite de vitesses à mis fin au programme de Mercedes 1h30 avant la fin de la séance.

"Nous ne savons vraiment pas où en sont les autres et nous avons suffisamment à faire de notre côté", poursuit Hamilton. "La concentration est sur nous-mêmes et nous allons continuer ainsi jusqu'à la première course. Aujourd'hui, c'était une journée moyenne mais il m'en reste encore une avant Melbourne, donc j'espère qu'elle sera un peu plus productive."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités