Vers des essais hivernaux 2022 à Barcelone et Bahreïn

La Formule 1 devrait très prochainement finaliser le calendrier des essais de pré-saison 2022, les tests devant être répartis entre Barcelone et Bahreïn.

En 2021, les essais ont été limités à seulement trois jours à Bahreïn avant la course d'ouverture afin de réduire les coûts et parce que de nombreux éléments des voitures de l'année dernière ont été gelés pour cette saison. Avec l'arrivée de nouvelles voitures pour 2022, les équipes voulaient plus de journées d'essais, certaines en demandant huit avant que l'on se mette d'accord sur deux sessions de trois jours.

Les écuries voulaient également les concentrer à Barcelone, essentiellement pour être plus proches de leurs quartiers généraux pour le transport de pièces et pour faciliter les déplacements du personnel, en particulier avec les restrictions COVID-19 qui seront probablement encore en place. Cependant, la Formule 1 tenait de son côté à effectuer les deux tests à Bahreïn avant le premier Grand Prix de la saison, qui se tiendra probablement à Sakhir le 20 mars.

Lire aussi :

Un compromis a été trouvé avec les deux sites en question, Barcelone organisant en principe un premier test du 23 au 25 février, suivi d'une pause de deux semaines afin de permettre aux équipes de réagir à ce qu'elles ont appris en Espagne et de se préparer à envoyer leurs voitures au Moyen-Orient. Le test de Bahreïn est prévu du 11 au 13 mars, le week-end précédant immédiatement la première course. En programmant le deuxième test si tard, il n'y aura plus qu'un seul voyage, le personnel restant sur place jusqu'après le Grand Prix.

Bien que ce projet reste provisoire, il semble prêt à être formellement approuvé par les équipes, les règles exigeant un accord majoritaire et le soutien de la FIA pour tout test hors d'Europe.

Il faudra également modifier le Règlement Sportif 2022, qui prévoit actuellement un intervalle minimum de dix jours entre les essais et la première course, qui devrait être réduit à quatre jours seulement. Ce changement devrait être discuté lors d'une réunion des directeurs sportifs au début du mois prochain, qui se concentrera sur la finalisation des détails du règlement 2022.

Des journées de tournage rallongées ?

Des discussions ont également eu lieu sur la possibilité d'allonger les journées de tournage promotionnelles au-delà de la limite actuelle de 100 km et d'utiliser des pneus de course 2022 plutôt que des pneus de démonstration exclusivement destinés à ce type de roulage.

Le manager de la F1, Ross Brawn, souhaiterait que ces journées soient officiellement rebaptisées "journées de shakedown", afin de donner aux équipes l'occasion de faire rouler leurs nouvelles voitures avant les premiers essais collectifs.

Cependant, tout changement de ce type devrait être compatible avec la logistique de Pirelli, car les équipes pourraient potentiellement courir sur différents sites le même jour.

Dans le même temps, Brawn a participé à la réunion habituelle des directeurs d'équipe de jeudi en Hongrie, où une grande partie de la discussion s'est concentrée sur le retour d'expérience du week-end "sprint" de Silverstone. Le consensus était qu'il n'y aura pas de changement de format ou de règles avant la deuxième édition à Monza en septembre.

partages
commentaires
Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton

Article précédent

Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton

Article suivant

Netflix va diffuser un documentaire sur Michael Schumacher

Netflix va diffuser un documentaire sur Michael Schumacher
Charger les commentaires