Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Les essais du Hungaroring s'agencent sur fond de suspense pour Kubica

partages
commentaires
Les essais du Hungaroring s'agencent sur fond de suspense pour Kubica
Par :
18 juil. 2017 à 15:51

Le line-up pour les essais privés qui suivront le Grand Prix de Hongrie se met doucement en place, mais tous les yeux sont tournés vers Renault et son choix d'aligner ou non Robert Kubica.

Robert Kubica, Renault F1 Team
Robert Kubica, Renault F1 Team
Robert Kubica, Lotus Renault
Robert Kubica, Lotus Renault
Robert Kubica, Renault F1 Team
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Robert Kubica, Renault F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nobuharu Matsushita, ART Grand Prix
Lando Norris
Conférence de presse : le vainqueur Charles Leclerc, PREMA Powerteam

Le constructeur français pèse le pour et le contre à l'idée de donner à Robert Kubica une première possibilité de tester sa F1 2017, afin d'évaluer un peu plus encore le potentiel du pilote polonais pour un retour en Formule 1 la saison prochaine. Kubica a impressionné lors de deux séances d'essais réalisées au volant d'une monoplace de 2012, mais Renault veut en savoir plus quant à son niveau de compétitivité dans le baquet d'une auto actuelle.

Les règles strictes de la F1 rendent extrêmement limitées les opportunités de tester Kubica dans une monoplace de la saison en cours, et sont d'autant plus compliquées que le pilote polonais ne peut pas compter comme un jeune pilote, en dépit de ses nombreuses années passées loin de la F1.

La FIA impose que deux des quatre journées d'essais réalisées en cours de saison le soient par des pilotes qui n'ont pas participé à plus de deux Grands Prix. Kubica compte 76 départs dans sa carrière, chez BMW Sauber et Renault.

Renault a déjà fait rouler Nico Hülkenberg une journée à Bahreïn, et doit donc faire face au dilemme de donner une chance ou non à Kubica, ce qui se ferait au détriment de Jolyon Palmer. Nicholas Latifi devrait rouler lors de la dernière journée disponible.

La seule autre manière à laquelle Renault pourrait recourir pour faire rouler Kubica passerait par un test d'adaptation qui est permis par le règlement si une équipe choisit de remplacer un pilote. Kubica serait éligible pour ce cas de figure - car il n'a pas couru en F1 depuis plus de deux ans - et le test aurait lieu sur un circuit qui n'accueille pas de Grand Prix. Cependant, si le test avait lieu et que l'équipe constatait que Kubica n'est finalement pas prêt à courir, le règlement imposerait à Renault de faire une croix sur des essais hivernaux en 2018.

Des rookies en pagaille

Le règlement concernant les jeunes pilotes signifie que le line-up pour les essais du Hungaroring affiche beaucoup de nouveaux noms, à commencer par l'actuel leader du GP3, George Russell, qui disposera de deux journées avec Mercedes puisque Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont déjà tous les deux roulé à Bahreïn.

Red Bull alignera Pierre Gasly et Max Verstappen, tandis que le protégé de Ferrari, Charles Leclerc, partagera le programme de la Scuderia avec Kimi Räikkönen. Force India a annoncé ce mardi la présence de Lucas Auer et Nikita Mazepin, tandis que Williams envisage d'appeler Gary Paffett, son pilote de simulateur, aux côtés de Felipe Massa.

Lando Norris pourrait obtenir une opportunité avec McLaren, Stoffel Vandoorne roulant durant l'autre journée disponible. D'autres rookies sont attendus comme Sean Gelael chez Toro Rosso, ou encore Gustav Malja et Nobuharu Matsushita chez Sauber.

Avec Roberto Chinchero

Le line-up possible pour le Hungaroring

Team Drivers
Mercedes George Russell
Red Bull Pierre Gasly,  Max Verstappen
Ferrari Kimi Raikkonen,  Charles Leclerc
Force India Lucas Auer,  Nikita Mazepin
Williams Felipe Massa,  Gary Paffett ?
McLaren Stoffel Vandoorne,  Lando Norris
Renault Nicholas Latifi,  Robert Kubica ?
Toro Rosso Sean Gelael,  Daniil Kvyat,  Carlos Sainz
Haas Santino Ferrucci
Sauber Gustav Malja,  Nobuharu Matsushita
Article suivant
L'histoire derrière la photo - King Lewis et son peuple

Article précédent

L'histoire derrière la photo - King Lewis et son peuple

Article suivant

Ce que nous a appris le Grand Prix de Grande-Bretagne

Ce que nous a appris le Grand Prix de Grande-Bretagne
Charger les commentaires