Essais Libres 3 : La m?t?o ?courte le d?but de journ

C’est sur une piste fraîche et détrempée que va débuter la troisième séance des essais libres du week-end puisqu’il y a 15°C dans l’air, 21°C sur la piste, une humidité de 95% et un vent à 1

C’est sur une piste fraîche et détrempée que va débuter la troisième séance des essais libres du week-end puisqu’il y a 15°C dans l’air, 21°C sur la piste, une humidité de 95% et un vent à 1.2m/s.

Il a beaucoup plu ce matin, contrairement à ce qu’avait prévu la météo japonaise.
Nous apprenons d’ailleurs, que la session est amputée de 15 minutes en raison des mauvaises conditions météorologiques, l’hélicoptère médical étant incapable de voler.

Cette décision est contraignante pour les équipes puisque chaque minute est importante pour la compréhension de ce nouveau circuit. Enfin la FIA en a décidé ainsi, et nous devons donc patienter jusqu’à 4h15.

Après une quinzaine minutes le mauvais temps est toujours omniprésent, et par conséquent la séance est à nouveau tronquée, elle ne durera que 30 minutes si les pilotes sont autorisés à sortir. Il ne pleut plus sur le Mont Fuji, mais il y’a beaucoup de brouillard provoquant ainsi une très mauvaise visibilité.

La session démarre enfin avec Vettel et Sutil en tête, ils sont imités par de nombreux autres pilotes qui doivent impérativement terminer leurs programmes d’évaluation. C’est assez surprenant de laisser les monoplaces prendre la piste car cette dernière est toujours détrempée et la visibilité n’est pas meilleure, de surcroît il se remet à pleuvoir.

Le premier tour chrono est pour Alex Wurz, l’autrichien réalise un tour en 1:32.746 mais les conditions de piste sont dantesques. Les organisateurs réagissent et déploient le drapeau rouge, la session est stoppée. Trulli déclare à sa radio :  "Impossible de voir quoi que ce soit dans le premier virage."

Néanmoins tous les pilotes ont fait un tour d’installation, à l’exception de Räikkönen. Et il paraît maintenant évident que les pilotes ne pourront presque pas circuler ce matin. D’après Rosberg, le problème vient plus de l’épais brouillard que de l’eau, car apparemment il n’a vu aucune flaque sur la piste.

C’est officiel, la session des essais libres 3 est avortée à 4h53 (heure française). Il n’y a donc que trois voitures qui ont réalisé un chrono avec Wurz en tête, Rosberg en P2, et Trulli qui ferme la marche.

Rendez-vous à 7h pour les qualifications où toutes les équipes souhaiteront beaucoup rouler en raison de la mascarade de ce matin. Seul problème, la météo indique que la pluie et le brouillard seront présents pendant au moins trois heures. La séance qualificative est donc plus qu’incertaine !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alexander Wurz
Type d'article Actualités