Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Les essais avec Mercedes vont aider Schumacher dans le simulateur

Mick Schumacher estime que sa première sortie au volant de la Mercedes W14 l'aidera à faire un meilleur travail dans le simulateur de la marque à l'étoile.

Mick Schumacher, Mercedes F1

Photo de: Pirelli

Mick Schumacher, qui occupe cette année le poste de réserviste chez Mercedes, a pris le volant de la W14 pour la première fois depuis son arrivée dans l'équipe allemande à l'occasion des essais Pirelli qui se sont tenus sur le circuit de Barcelone après le Grand Prix d'Espagne. Au cours de son unique journée de roulage, mercredi, l'Allemand a bouclé 152 tours.

Salué par Lewis Hamilton et George Russell pour sa contribution, à travers ses longues heures de travail dans le simulateur de l'équipe, à l'amélioration de leurs performances au cours du GP d'Espagne, Schumacher pense pouvoir devenir plus efficace maintenant qu'il a pu se glisser dans le vrai cockpit de la W14.

"Cette expérience m'aidera sans aucun doute dans mon rôle", a-t-il expliqué au sujet de ce test. "Je comprends mieux de quoi il faut s'occuper et ce sur quoi il faut travailler. Je comprends mieux aussi toutes les procédures et la manière dont l'équipe travaille en piste. C'est un facteur clé si je dois un jour participer à une course."

Bien que des différences entre le virtuel et le réel subsistent, Schumacher voit les deux univers se rapprocher de plus en plus, et il a loué le travail accompli par Mercedes à cet égard.

"Il y a évidemment une différence entre le simulateur et le pilotage dans le monde réel, il y aura toujours une différence car la technologie n'est pas encore au point où l'on peut la comparer à 100%", a-t-il avancé. "Cependant, c'est l'expérience la plus proche de la vie réelle que j'ai vécue. Le simulateur m'a préparé et l'équipe a fait un gros effort pour le mettre en corrélation. Cela m'a permis de savoir à quoi m'attendre lorsque je pilotais la voiture. On comprend pourquoi cette équipe est huit fois Championne du monde."

Un test sans couvertures chauffantes

Mick Schumacher, Mercedes F1

Mick Schumacher, Mercedes F1

Ce sont 617 tours qui ont été effectués pour le compte de Pirelli au cours des essais à Barcelone, auxquels ont participé Ferrari et Mercedes. George Russell, Carlos Sainz et Charles Leclerc ont également roulé pendant ces deux jours, tous les pilotes testant exclusivement des gommes n'ayant pas été préchauffées par des couvertures.

Mario Isola, responsable sport automobile de Pirelli, a indiqué que d'autres améliorations seraient apportées avant le prochain test prévu après le Grand Prix de Grande-Bretagne, le dernier avant un vote sur le sort des couvertures chauffantes pour la saison 2024.

"En termes de construction, il reste encore quelques détails à peaufiner", a expliqué Isola. "Pendant ce test, nous avons commencé à identifier une base de développement solide pour les composés, en particulier pour ce que seront [les composés] du milieu de la gamme 2024."

"Tous les essais se sont déroulés sans l'utilisation de couvertures chauffantes. Nous avons vérifié plusieurs choses intéressantes sur la piste, nous passons maintenant à une analyse complète de toutes les données afin d'aborder le prochain test, à Silverstone après le Grand Prix de Grande-Bretagne, aussi bien préparés que possible."

"Après cela, nous tirerons des conclusions de tout le travail effectué ces derniers mois et présenterons à la FIA, à la F1 et aux équipes un aperçu complet afin que les meilleures décisions puissent être prises sur la base de toutes les informations disponibles."

Avec Adam Cooper 

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Stroll surpris par la "fusée" Mercedes en Espagne
Article suivant La F1 va-t-elle sauver les moteurs à combustion ?

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse