Esteban Ocon 5e : la confirmation qu'Alpine voulait

Alpine a signé une double Q3 au Grand Prix d'Espagne, avec Esteban Ocon dans le top 5 : une performance très encourageante pour la suite des événements.

Esteban Ocon 5e : la confirmation qu'Alpine voulait

Le Grand Prix du Portugal avait donné le ton, avec la sixième place d'Esteban Ocon en qualifications et un double top 8 en course. Alpine F1 Team a confirmé son potentiel ce samedi sur le Circuit de Barcelona-Catalunya : Ocon s'est hissé au cinquième rang, entre les Ferrari, tandis que Fernando Alonso a également atteint la Q3, même s'il n'a pu faire mieux que la dixième position.

Lire aussi :

Ocon salue ainsi "la confirmation que nous voulions". Et pourtant, même lui est déçu ! "J'améliorais dans ce deuxième run de Q3, nous avons eu un petit problème dans la voiture vers la fin du tour, qui nous a empêchés d'améliorer", déplore le Français. "J'en suis donc un peu déçu. Nous ne pouvons pas nous plaindre de la cinquième place, mais je pense que la quatrième était possible aujourd'hui."

Alonso, pour sa part, déplore le chaos de son tour de sortie des stands en Q3. "Je n'ai pas fait de tour en Q3 – je n'avais qu'un train de pneus neufs", détaille le double Champion du monde. "Et le dernier run a été compromis par le trafic et le fait que tout le monde est sorti à la dernière minute. Daniel Ricciardo et moi étions les deux dernières voitures. J'ai dû m'arrêter au dernier virage, car il y avait cinq voitures devant, et je crois avoir franchi la ligne avec une seconde [de marge]. Daniel n'y est pas arrivé. C'est dire à quel point c'était incroyable."

"Je ne vais pas compter ce tour, car les pneus étaient froids. Le dernier vrai tour que j'aie fait était probablement en Q2, il était plus rapide, et quand même plus lent qu'Esteban."

Quant à savoir si Alpine peut espérer ce rythme de son A521 sur tous les circuits désormais, Ocon demeure prudent. "C'est beaucoup dire, évidemment, mais cela dit, c'est là que nous voulons nous battre", déclare le Normand. "Nous sommes venus à Barcelone où nous avons connu notre pire week-end l'an dernier. Je crois que je m'étais qualifié 15e, et aujourd'hui, je me suis qualifié cinquième : c'est un énorme pas en avant pour la voiture, qui n'était pas si performante au début de l'année."

Lire aussi :

"Je pense que si nous faisons du bon travail, nous pouvons nous battre à ce niveau pour le reste de la saison, et ça va être notre objectif. C'est très serré, ça ne va pas être facile. Mais c'est l'objectif que nous avons à l'esprit." En tout cas, Ferrari se méfie.

partages
commentaires

Related video

Leclerc : "Alpine va être un grand rival pour la 3e place"
Article précédent

Leclerc : "Alpine va être un grand rival pour la 3e place"

Article suivant

Nikita Mazepin sanctionné pour avoir gêné Lando Norris

Nikita Mazepin sanctionné pour avoir gêné Lando Norris
Charger les commentaires