Ocon salue le rôle joué par ses nouveaux ingénieurs chez Alpine

Le renouveau d'Esteban Ocon est lié en partie au travail accompli par les ingénieurs qui l'entourent.

Ocon salue le rôle joué par ses nouveaux ingénieurs chez Alpine

Esteban Ocon est en grande forme en ce début de saison 2021 de Formule 1. Le Français est invaincu face à son redoutable coéquipier Fernando Alonso sur les quatre derniers Grands Prix en qualifications, avec six dixièmes d'avance en moyenne, et a marqué 12 des 17 points collectés par Alpine cette année. La dynamique est bien différente d'une campagne 2020 où Ocon était à la peine face à Daniel Ricciardo, après avoir passé la saison précédente sur la touche, au poste de pilote de réserve Mercedes.

Lire aussi :

Il est légitime de se demander si Ocon serait désormais au niveau de Ricciardo si ce dernier était resté chez Alpine, et bien que le Normand ne veuille pas se mouiller, il est clairement satisfait de ses performances actuelles : "C'est une question délicate. C'est clair que j'ai le sentiment que mes performances n'ont rien à voir avec ce que nous avons fait pendant au moins la première moitié de la saison dernière. Je me sens beaucoup mieux, je me sens bien plus confiant. Je pense que nous réglons bien mieux la voiture, et j'ai gagné énormément de performance grâce à ça."

"Nous avons commencé à obtenir ça lors des derniers Grands Prix l'an dernier, vous savez. Et j'ai battu Daniel en qualifications à Abu Dhabi. Cela a donc commencé à aller dans le bon sens vers la fin de l'année avec le podium et tout ça, cela a commencé à être assez bien vers la fin de l'année, mais nous avons continué ça pour l'hiver. Et nous avons continué ça globalement au début de l'année. Et ça fonctionne bien, pour l'instant."

"Fernando me pousse dans mes retranchements, il était devant moi dans chaque séance d'essais libres [à Monaco]. Et nous sommes parvenus à faire un bon pas en avant ce week-end en abordant les qualifications. Bref, je me sens bien en ce moment. Je pense que nous sommes proches d'extraire le maximum de la voiture chaque week-end, et je veux continuer comme ça."

Il se trouve qu'Ocon a changé d'ingénieur de course cette année, passant de l'expérimenté Mark Slade à Josh Peckett, qui était précédemment son ingénieur performance – rôle désormais assumé par Stuart Barlow. Ce nouveau duo représente manifestement un environnement sain pour le pilote Alpine.

"[Peckett] joue un rôle énorme, évidemment, étant mon ingénieur de course", indique Ocon. "J'ai aussi Stuart Barlow comme [ingénieur] performance et ils formaient déjà ce duo à l'époque Manor [où Ocon a fait ses débuts en 2016, ndlr]. Nous travaillions donc plus ou moins ensemble. Ils étaient du côté de Pascal Wehrlein à l'époque mais, vous savez, ils se complètent. Et nous formons une excellente équipe tous ensemble, une équipe motivée, jeune, qui a ce même objectif : être performant, extraire [le potentiel de la voiture], faire du mieux possible avec ce que nous avons entre les mains… Je suis très content de ce que nous construisons en ce moment car, vous savez, c'est ce que j'ai voulu pendant longtemps."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires

Related video

Le GP des Pays-Bas vise plus de 100 000 spectateurs
Article précédent

Le GP des Pays-Bas vise plus de 100 000 spectateurs

Article suivant

Giovinazzi n'a plus besoin de Räikkönen comme référence, selon Vasseur

Giovinazzi n'a plus besoin de Räikkönen comme référence, selon Vasseur
Charger les commentaires