Et si Bernie Ecclestone avait sa propre équipe GP2?

Bernie Ecclestone pourrait-il avoir sa propre équipe de GP2 pour permettre aux pilotes prometteurs les moins fortunés de faire leurs preuves dans l'antichambre de la Formule 1? C'est possible!

Les budgets demandés aux pilotes en formules de promotion croissent constamment depuis plusieurs années et deviennent un véritable problème. De nombreux jeunes talents ont dû abandonner leurs espoirs de Formule 1, faute d'argent, pour se tourner vers l'Endurance, à l'image de Robin Frijns, James Calado ou Mitch Evans, pour ne citer qu'eux.

La réduction des coûts est également un problème de la plus haute importance en Formule 1, qui peine à être résolu, si bien que la plupart des pilotes, dans la catégorie reine du sport automobile, doivent apporter des sponsors avec eux, ce dont Ecclestone est bien conscient.

Nous pouvons gérer une équipe GP2, et si nous voyons des gens capables de monter en F1, alors nous les mettrons dans la voiture.

Bernie Ecclestone

"Je suis sûr qu'il y a plein de bons pilotes qui n'auront jamais l'opportunité [de courir en F1]," a déclaré Ecclestone à Motorsport.com. "Ils n'auront jamais l'opportunité d'être dans une F1 compétitive parce que les gens ne prendront pas de risque. S'ils cherchent quelqu'un et qu'ils ont un baquet libre, ils vont chercher quelqu'un qui a beaucoup d'argent."

Que peut-on faire pour résoudre ce problème? "Je pense que nous pouvons peut-être faire quelque chose en GP2," répond l'octogénaire. "Nous pouvons gérer une équipe, et si nous voyons des gens capables de monter [en F1], alors nous les mettrons dans la voiture."

Ecclestone pense encore aux troisièmes voitures

Bien que l'idée d'une troisième voiture pour les plus grandes équipes ait rencontré une certaine réticence au sein du paddock F1, Ecclestone pense que cette solution pourrait permettre aux pilotes inexpérimentés de faire leurs preuves.

"Nous avons essayé d'avoir cette idée des grandes équipes qui pourraient faire rouler une troisième voiture. L'idée est que la troisième voiture pourrait changer de pilote quatre ou cinq fois par an, et [les équipes] pourraient chercher quelqu'un qu'elles trouvent talentueux, qui l'a été en formules de promotion," conclut le grand argentier de la Formule 1.

A propos de cet article
Séries Formule 1 , FIA F2
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités
Tags déclaration, ecclestone