Longtemps attendue, l'évolution du MGU-K Renault est disponible !

partages
commentaires
Longtemps attendue, l'évolution du MGU-K Renault est disponible !
Par : Basile Davoine
25 juin 2018 à 13:00

Renault va introduire le week-end prochain en Autriche son nouvel MGU-K, attendu de longue date sur l'unité de puissance. Les équipes clientes Red Bull Racing et McLaren ne seront toutefois pas obligées de l'utiliser.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, au stand
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, à la lutte avec Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 au stand
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

Cette évolution du MGU-K est planifiée et attendue depuis que Renault a lancé sa toute nouvelle unité de puissance au début de la saison 2017, mais l'arrivée de ce composant a fait l'objet de nombreux reports. La validation est finalement tombée pour qu'il puisse être utilisé à partir du prochain Grand Prix, sur le Red Bull Ring.

Si ce MGU-K sera mis à disposition, il pourrait ne pas être utilisé tout de suite puisque chaque équipe doit également gérer son quota de composants moteur sur l'année, afin d'éviter les pénalités sur la grille de départ. Chez Red Bull comme chez McLaren, mais peut-être aussi chez Renault, il faudra peut-être patienter jusqu'à l'utilisation du troisième moteur de l'année.

"Il est disponible pour toutes les voitures qui le veulent", indique à Motorsport.com Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Il arrive que toutes les équipes ne choisissent pas d'utiliser la nouvelle spécification."

"C'est quelque chose que nous attendons depuis longtemps, mais c'est un peu problématique que des équipes choisissent de ne pas l'utiliser. Ça veut dire qu'elles continueront d'utiliser le MGU-K de la génération précédente, avec un plus grand risque au niveau de la fiabilité. Mais c'est notre philosophie d'accepter le choix des équipes, en ayant toutes les informations."

Cette évolution arrive alors que Carlos Sainz a rencontré des problèmes moteur en fin de course au Castellet, qui lui ont coûté deux places dans les derniers tours. Et c'est justement le MGU-K qui a connu une défaillance sur l'unité de puissance du pilote espagnol.

"C'est une pièce que nous savons fragile, une pièce dont nous avons délibérément allongé la durée de vie, car nous savions qu'il y avait une nouvelle spécification qui arrivait, plus performante, mieux intégrée et avec un meilleur niveau de fiabilité", précise Cyril Abiteboul. "Elle arrive le week-end prochain, mais c'est 'deux tours' trop tard pour ce MGU-K en particulier ! Ceci étant dit, ce n'est pas si mal, car ça montre vraiment que nous repoussons les limites et que nous acceptons de prendre des risques."

Propos recueillis par Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Comment l'aileron avant de Ricciardo l'a privé de podium

Previous article

Comment l'aileron avant de Ricciardo l'a privé de podium

Next article

Une troisième zone DRS ajoutée au Red Bull Ring

Une troisième zone DRS ajoutée au Red Bull Ring

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités