Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Ces évolutions qui atténuent le déficit d'Aston Martin

L'introduction de nouvelles règles techniques cette saison, visant à diminuer l'appui aérodynamique des monoplaces, semble avoir impacté une écurie en particulier : Aston Martin.

Ces évolutions qui atténuent le déficit d'Aston Martin

Dans un contexte très difficile, marqué par deux contre-performances consécutives à Bahreïn et à Imola, ainsi qu'une remise en cause publique des règlements 2021 par le directeur Otmar Szafnauer, Aston Martin tente de redresser la barre tant bien que mal. De nouvelles règles autour de l'arrière des voitures ont fortement pénalisé l'écurie britannique et sa philosophie d'inclinaison vers l'avant faible.

Lire aussi :

Désormais, Aston Martin fait tout ce qui est en son pouvoir pour combler l'écart qui s'est creusé avec les équipes du haut de tableau. Premièrement, l'écurie britannique a modifié son fond plat au Grand Prix de Bahreïn, première manche de la saison. Puis elle est arrivée à Imola avec de nouveaux éléments visant à améliorer les performances aérodynamiques de l'AMR21.

Une attention particulière a été portée sur la zone des pontons. Ces derniers étaient déjà très minces lors de la présentation du modèle mais l'équipe de conception est parvenue à réduire la taille de l'entrée d'air et, par conséquent, la taille de l'épaule.

Aston Martin AMR21 detail
Aston Martin AMR21 detail

L'ailette qui s'étend du cockpit jusqu'au bord du fond plat est maintenant courbée, avec une plus grande dérive à son extrémité (flèche blanche). Cette solution devrait permettre de créer des vortex plus importants que ce que pouvait réaliser l'élément précédent. Ce changement est très intéressant car il correspond davantage à la philosophie aérodynamique de l'équipe lorsqu'elle s'appelait encore Racing Point.

En ce qui concerne les autres éléments aérodynamiques fixés sur le ponton, mentionnons la grosse arête à la forme d'une lame sur l'épaule (flèche bleue). Auparavant, elle était montée horizontalement. Désormais, elle est plus grande et se retrouve à un angle de 45 degrés. Par ailleurs, l'équipe a également revu le design de l'élément inférieur qui s'étend jusqu'au déflecteur du ponton. À Imola, sa hauteur a été abaissée pour rejoindre le déviateur de flux (flèche verte), modifiant ainsi le ratio de division du flux autour du ponton.

Racing Point RP19, side pods

Aston Martin a également choisi de revoir la conception de ses rétroviseurs et de leurs supports. L'angle du support principal à la base du cockpit est désormais de 90 degrés (flèche rouge). En conséquence, le support sous le rétroviseur a été supprimé. En outre, le rétroviseur est tenu par deux morceaux de carbone au-dessus, contre un seul morceau en dessous précédemment.

Aston Martin AMR21 sidepod and engine cover packaging comparison

Les changements appliqués par Aston Martin ne se limitent pas à l'entrée des pontons puisque la section plongeante à l'arrière a aussi reçu une mise à jour, comme le montre clairement la ligne jaune. La rampe a été allongée de manière significative afin que sa rencontre avec le fond plat se fasse beaucoup plus près de la roue arrière.

Parmi les différentes répercussions sur l'aérodynamique, le flux interne servant à refroidir la mécanique a été modifié. Le dessin du capot moteur a légèrement changé pour que sa sortie de refroidissement s'adapte à la rampe plus longue (voir la section autour du logo BWT). Le renflement, recouvrant la chambre d'admission ayant pris du volume sur les blocs Mercedes de cette saison, pourrait avoir été modifié subtilement.

L'écurie britannique a installé un nouvel aileron arrière en forme de cuillère à Imola, remplaçant ainsi le design conventionnel à bord droit. Cette solution a déjà été utilisée par le passé et permet de réduire la traînée créée aux extrémités tout en fournissant l'appui aérodynamique nécessaire sur la section centrale.

Lance Stroll, Aston Martin AMR21

Flashback

Aston Martin a été l'une des premières écuries à adopter une découpe en forme du Z du bord de son fond plat, une solution qui est aujourd'hui majoritaire en Formule 1. En revanche, la première version de l'élément n'était pas aussi extrême que celle qui est apparue au premier Grand Prix de la saison (à droite).

Aston Martin AMR21 detail

Aston Martin AMR21 detail

Photo by: Uncredited

Aston Martin AMR21 floor

Aston Martin AMR21 floor

Photo by: Giorgio Piola

La version la plus récente voit la majorité du bord du fond plat être de nouveau parallèle à l'axe de la monoplace. Une double rangée d'arêtes dirige l'écoulement des flux d'air au début de la découpe et d'autres arêtes logées à l'extrémité basse du fond plat fait de même devant la roue arrière.

partages
commentaires
Alan Jones "agacé" par les propos de Wolff sur Russell

Article précédent

Alan Jones "agacé" par les propos de Wolff sur Russell

Article suivant

Mario Andretti voit chez Colton Herta "des qualités dignes de la Formule 1"

Mario Andretti voit chez Colton Herta "des qualités dignes de la Formule 1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Matt Somerfield