Encore des évolutions chez Force India pour Sepang

Force India devrait disposer d'évolutions aérodynamiques à Sepang le week-end prochain, ainsi que de la dernière spécification du moteur Mercedes.

En dépit d'une quatrième place qu'on imagine mal lui échapper, Force India n'a pas encore levé le pied dans le développement de sa VJM10. L'écurie veut placer ses deux monoplaces dans les points lors de chaque course, et disposera de nouvelles évolutions en fin de semaine pour le Grand Prix de Malaisie. De nouvelles pièces aérodynamiques feront leur apparition, tandis que l'équipe espère pouvoir exploiter au mieux le package évolué mis en place à Singapour, sur un circuit qui n'était pas taillé pour sa monture.

"Nous avons quelques nouvelles pièces qui arrivent à nouveau pour la Malaisie", confirme Andy Green, directeur technique de Force India. "Il y aura quelques modifications aéro supplémentaires autour de la carrosserie. Il y a encore beaucoup à faire. Tout est pertinent en vue de l'année prochaine, donc nous continuons."

"Le package [de Singapour] est encore assez nouveau, donc il y aura plus d'affinage. Nous n'avons vraiment pas trouvé le point idéal, comme nous l'avons vu en qualifications, donc il y a encore beaucoup plus à faire dessus. Ça a vraiment changé la voiture, donc ça nécessite un peu de travail. Mais il y a plus à venir. Notre objectif sera de placer les deux voitures dans les points lors de chaque course d'ici la fin de la saison."

Enfin la dernière spécification Mercedes ?

À Sepang, Force India devrait également pouvoir compter, comme Williams, sur l'arrivée de la nouvelle spécification du moteur Mercedes. Celle-ci est attendue depuis Spa-Francorchamps, date à laquelle l'écurie d'usine du constructeur allemand a commencé à l'utiliser, mais elle s'est ensuite faite attendre pour des raisons de fiabilité à optimiser. "C'est le plan [de les avoir à Sepang], à moins qu'ils [Mercedes] ne changent d'avis", précise Otmar Szafnauer, directeur des opérations de Force India.

Dans les points lors de 13 des 14 Grands Prix disputés cette saison, Esteban Ocon entend poursuivre avec la même régularité en Malaisie, sur un circuit où il s'attend à un défi de taille et que la F1 visitera pour la dernière fois avant qu'il ne disparaisse du calendrier.

"Sepang est un circuit tellement magnifique. Je l'aime vraiment", confie le Français. "J'aime les chicanes et il y en a quelques-unes en Malaisie, avec de belles combinaisons de virages rapides et à moyenne vitesse. Quand on a une bonne voiture en qualifications, on peut sentir le grip, c'est vraiment plaisant. D'un autre côté, c'est une course très dure en raison de la chaleur et de l'humidité."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags aero, andy green, développement, otmar szafnauer