Les évolutions Honda ont contribué à celles du carburant chez Red Bull

partages
commentaires
Les évolutions Honda ont contribué à celles du carburant chez Red Bull
Par :
13 mars 2019 à 15:31

Les objectifs ambitieux de Honda quant à la puissance de son moteur ont permis à ExxonMobil, fournisseur de carburant, d'accélérer l'arrivée d'évolutions qui n'auraient normalement été introduites qu'en cours de saison.

Honda n'a toujours pas signé de podium depuis son retour en Formule 1 en 2015 mais vise la victoire avec son nouveau partenaire Red Bull Racing cette saison. Or, grâce au feedback de Honda durant l'intersaison, ExxonMobil a développé et testé plus de 36 lubrifiants et 40 carburants différents en vue des premiers Grands Prix.

Lire aussi :

David Tsurusaki, directeur de la technologie compétition chez ExxonMobil, indique à Motorsport.com que l'entreprise a repoussé les limites pour disposer des meilleurs produits possibles : "Nous avons passé en revue les évolutions cet hiver, même si nous n'avons pas pu les utiliser en course, car nous avons énormément de données et d'informations."

"Nous avons eu assez de temps pour faire ces changements, et nous avons décidé de continuer. Nous étions au Japon début décembre et avons discuté de ce qui était la toute dernière date limite pour faire un ultime changement – comme ils nous le demandaient."

"Nous avons dit que nous avions commencé à envoyer le matériel par bateau pour les essais de Barcelone, mais avons accepté de mettre quelque chose dans l'avion en cas de nouveau changement. C'est ce que nous avons fait. Nous travaillons déjà sur l'arrivée des prochaines évolutions prévues, sur la disponibilité du banc d'essai, tout ça."

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Les progrès d'ExxonMobil avec Renault avaient été entravés par la relation cliente de Red Bull avec son motoriste, et les tests au banc d'essai étaient donc limités. Mais la structure de Milton Keynes est effectivement l'écurie d'usine de Honda, et la pression est donc sur ExxonMobil pour avancer au rythme du motoriste japonais.

"C'est parfois difficile quand ils disent : 'Nous sommes prêts à tester, pouvez-vous avoir quelque chose de prêt dans trois semaines ?'. Mais la plupart du temps, nous pouvons le faire. Je pense que nos gars sont très bons de ce côté-là."

"C'est agréable d'être dans une situation où l'on travaille ensemble pour progresser, et le fait qu'ils nous donnent des délais nous convient, que nous soyons en mesure de les respecter ou non. Cela reste un grand pas en avant par rapport à ce qu'il en était, donc c'est bien."

Article suivant
Les secrets du volant de la Mercedes W10

Article précédent

Les secrets du volant de la Mercedes W10

Article suivant

Formule 1, horaires et couverture TV du GP d'Australie en Suisse

Formule 1, horaires et couverture TV du GP d'Australie en Suisse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Be first to get
breaking news