Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

L'ex-cadre de Red Bull apporte déjà beaucoup chez Mercedes

Toto Wolff est déjà convaincu par l'apport de sa recrue de choix, Jayne Pool, passée l'hiver dernier de Red Bull à Mercedes.

Toto Wolff, directeur, Mercedes-AMG, avec Jayne Poole, conseillère spéciale de Mercedes

Avant le début de la saison, Mercedes a recruté Jayne Pool, auparavant directrice générale et des ressources humaines chez Red Bull. Longtemps investie aux côtés de Christian Horner à Milton Keynes, elle a pris à Brackley le rôle de conseillère principale de l'écurie. Sa mission est d'évaluer les forces et les faiblesses de l'infrastructure, et de proposer des axes d'améliorations.

Après une saison 2022 délicate, Mercedes travaille d'arrache-pied pour tenter de revenir au sommet de la Formule 1, ce que son actuelle monoplace ne lui permet pas encore. En coulisses toutefois, Toto Wolff loue déjà l'apport inestimable de sa recrue de choix.

"Jayne est quelqu'un que j'ai admiré ces dix dernières années, que j'ai appris à connaître il y a dix ans, et avec qui j'ai toujours eu des relations très respectueuses", explique le directeur de Mercedes dans un entretien accordé à Motorsport.com. "Elle travaillait pour un concurrent, mais on peut respecter les gens qui travaille chez un adversaire et reconnaître leurs performances. Son rôle chez Red Bull a constitué, selon moi, une très grande partie du succès de l'équipe ces dernières années."

"Cette collaboration a pris fin, comme beaucoup de relations qui s'arrêtent naturellement. Je voulais recruter Jayne depuis longtemps, mais ça n'avait jamais été une option. Et puis ça l'est devenu. C'est un formidable renfort. Elle a énormément de savoir-faire, c'est une grande psychologue, elle a vu une autre organisation, elle connaît presque tout le monde, et elle a créé des profils détaillés de toutes les bonnes personnes qui travaillent en Formule 1. Avoir son regard est un avantage très important pour l'entreprise."

Après des années de succès et de domination, ponctuées de huit titres mondiaux consécutifs chez les constructeurs (2014-2021), Toto Wolff juge nécessaire de se tourner aussi vers l'extérieur pour apporter un nouveau regard sur l'organisation de son écurie et lui permettre de trouver un second souffle si nécessaire.

"De temps en temps, si une entreprise arrive à maturation et suit ses processus et ses stratégies, et qu'elle réussit, il faut un point de vue extérieur, il faut la secouer", avance l'Autrichien. "Il ne s'agit pas de se réinventer, mais de se demander si les hypothèses d'hier sont encore suffisamment compétitives pour aller de l'avant. C'est pourquoi il est bénéfique d'avoir quelqu'un qui arrive avec un regard neuf, qui observe les choses de manière très neutre. Parfois, même dans une entreprise prospère, il faut parachuter des personnes extérieures car elles vous aident à franchir l'étape suivante."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Verstappen organise un événement simracing pour aider l'Émilie-Romagne
Article suivant Les confidences de Franz Tost avant de passer la main chez AlphaTauri

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse