Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
76 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
89 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
112 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
146 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
160 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
188 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
195 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
216 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
252 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
266 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
279 jours

Exclusif : L'astuce de Mercedes pour améliorer ses départs

partages
commentaires
Exclusif : L'astuce de Mercedes pour améliorer ses départs
Par :
Co-auteur: Giorgio Piola
17 mars 2017 à 13:11

Mercedes a choisi une nouvelle approche étonnante pour le design des palettes d’embrayage de sa F1 2017, afin d’aider Lewis Hamilton et Valtteri Bottas à prendre de meilleurs départs cette année.

L’équipe accordant une importance particulière à l’amélioration de ses départs, après plusieurs cas de mauvais envols l’an passé, ses efforts sont allés aussi loin qu’un moulage astucieux des palettes du volant, comme le montre notre vidéo exclusive ci-dessous.

Cette décision est une réponse à un changement imposé par la FIA concernant les règles sur les départs, afin de se débarrasser des aides au pilotage.

Nouvelles règles

Les nouvelles restrictions de la FIA ont été imaginées pour rendre la vie des pilotes plus difficile, l’exigence d’un couple linéaire au moment du départ signifiant qu’il faut dorénavant plus de précision dans le relâchement de l’embrayage lors des départs cette année.

Arrière du volant de la Mercedes W07
Arrière du volant de la Mercedes W07

Photo de: Giorgio Piola

Les équipes ne pourront plus mettre en place de cartographie intelligente afin de garantir que le point d’accroche idéal de l'embrayage se situe dans une fenêtre large.

Comme le pilote Haas, Kevin Magnussen, l'a expliqué : "Il fallait juste le relâcher entre 10 et 80%. Quelque part, il y avait une zone qui était fixée pour l'adhérence, les pneus et les charges en essence. Donc le départ était à 100% entre les mains des ingénieurs. Mais maintenant, c'est totalement pour nous."

En plus des cartographiques linéaires, la FIA a mis en place des limites sur le placement des palettes de l'embrayage et du changement de vitesse derrière le volant, pour empêcher les pilotes de pouvoir utiliser leurs doigts pour trouver les points de référence.

En même temps qu'un mouvement de 80 mm maximum est autorisé pour la palette d'embrayage, il doit y avoir un écart d'au moins 50 mm entre la palette d'embrayage et tout autre palette/bouton/interrupteur sur le volant.

Distance entre les palettes du volant de la Mercedes W07
Distance entre les palettes du volant de la Mercedes W07

Photo de: Giorgio Piola

La seule exception à l'écart de 50 mm est dans le cas où les équipes mettent en place un mécanisme qui empêche la main du pilote de chercher ailleurs un point de référence.

Alors que des équipes comme Ferrari ont conservé des solutions similaires à l'année passée – avec leur longue palette d'embrayage unique –, Mercedes a choisi un mécanisme d'arrêt.

Mouvement de la palette d'embrayage du volant de la Ferrari SF16-H
Mouvement de la palette d'embrayage du volant de la Ferrari SF16-H

Photo de: Giorgio Piola

Le concept de Mercedes consiste en deux longs trous dans lesquels le pilote insère ses doigts au moment du départ.

Cette solution ouvre la voie à une palette d'embrayage plus importante, ce qui en théorie offre un meilleur ressenti du point d'accroche de l'embrayage. L'espoir est que cela se manifeste par de meilleurs envols pour les pilotes.

Lewis Hamilton a indiqué après les essais hivernaux qu'il était heureux que les choses soient rendues plus difficiles, même si cela signifie qu'il faut travailler encore plus dessus.

"Ils ont rendu cela plus difficile pour nous à nouveau et c'est une bonne direction. Nous travaillons dur pour nous assurer de maîtriser cela et nous avons passé beaucoup de temps dessus."

"Toute l'équipe l'a fait, et je suis sûr que le paddock tout entier l'a fait, mais nous travaillons dessus et c'est toujours quelque chose qui est en cours."

Notre vidéo exclusive

Article suivant
Kvyat a remisé sa saison 2016 "dans un tiroir"

Article précédent

Kvyat a remisé sa saison 2016 "dans un tiroir"

Article suivant

Guide F1 2017 - McLaren-Honda, la somme de toutes les peurs

Guide F1 2017 - McLaren-Honda, la somme de toutes les peurs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Jonathan Noble