Brivio : "L'exigeant" Alonso est d'une grande aide pour Alpine F1

Davide Brivio, directeur sportif d'Alpine, estime que la nature exigeante et pressante de Fernando Alonso a eu un effet "très positif" sur l'équipe d'Enstone, alors que le double Champion du monde de F1 se prépare à faire son retour dans la discipline.

Brivio : "L'exigeant" Alonso est d'une grande aide pour Alpine F1

Après deux ans d'absence, Fernando Alonso a décidé de faire son retour en F1 au sein de l'équipe Renault, qui a été remaniée et rebaptisée Alpine. Il y remplacera un Daniel Ricciardo resté deux ans et ayant pris la direction de McLaren. Dans le cadre de sa préparation, l'Espagnol a commencé par visiter l'usine et à assister aux week-ends de course dès le début de la saison 2020, montrant ainsi son solide engagement envers l'équipe avec laquelle il a remporté ses deux championnats du monde en 2005 et 2006.

Brivio, ancien patron de l'équipe Suzuki MotoGP, a rejoint Alpine en tant que directeur sportif. L'Italien affirme que l'arrivée d'un Alonso toujours aussi exigeant qu'il a été connu dans le passé a eu un effet positif sur l'équipe. "[Fernando] pousse vraiment et je pense que c'est très positif pour l'équipe d'avoir ce type de pilote qui a tendance à stimuler tout le monde, à pousser tout le monde à donner le maximum", déclare-t-il. "Le fait qu'il revienne dans la catégorie la plus exigeante du sport automobile montre aussi à quel point il est motivé pour revenir à l'action et faire de grandes choses."

Lire aussi :

Brivio espère que l'expérience d'Alonso pourra également aider son jeune équipier Esteban Ocon, qui a connu une saison 2020 en dents de scie aux côtés du très efficace Daniel Ricciardo. "Je pense que c'est une excellente combinaison et que Fernando sera aussi important pour Esteban", approuve Brivio. "En même temps, Esteban peut aider Fernando parce qu'il devient de plus en plus performant et je pense qu'il serait très compétitif cette année, donc j'aime cette combinaison et je suis vraiment impatient de voir les deux en action."

Alonso est toujours en convalescence après s'être fracturé la mâchoire dans un accident de vélo pendant l'hiver, mais il a pu mener ses tests de pré-saison sans problème à Bahreïn, au cours desquels Alpine a couvert 396 tours en trois jours. Lors de la dernière journée d'essais, Brivio a fait l'éloge de son équipe qu'il dirige aux côtés du directeur exécutif Marcin Budkowski, alors que les deux pilotes ont réussi à accumuler un important kilométrage en vue de l'ouverture de la saison à Bahreïn, le 28 mars.

"Ils font du bon travail. Nous avons pu suivre le plan sans aucun problème", se réjouit Brivio. "En ce qui concerne Fernando, je l'ai vu tout à fait dans le rythme. Je pense qu'ils peuvent être à la hauteur dès la première course et prêts à se battre au niveau de l'autre. Bien sûr, c'est notre responsabilité et notre travail de leur donner le bon package. Il faudra voir sur le week-end de course et sans doute les premières courses, mais je pense que nous serons prêts."

Lire aussi :

partages
commentaires
On Board, podcasts et Grosjean "sans langue de bois" sur Canal+

Article précédent

On Board, podcasts et Grosjean "sans langue de bois" sur Canal+

Article suivant

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Esteban Ocon , Fernando Alonso
Équipes Alpine
Auteur Guillaume Navarro