La F1 devrait abandonner sa refonte du Règlement Sportif

La F1 est en passe d'abandonner sa modification du Règlement Sportif prévue pour 2022 afin d'accompagner la révolution technique.

Si les changements faits au Règlement Technique ont été les plus médiatisés car ils font figure de véritable bouleversement après les dernières ères dans le domaine, le Règlement Sportif était également censé accompagner ce mouvement en faisant peau neuve. Toutefois, il semble que cet aspect de la révolution n'aura pas lieu puisque le championnat devrait finalement s'en tenir au format actuel, avec des règles qui seraient simplement modifiées là où des changements seraient jugés nécessaires.

Le Règlement Sportif actuel est la résultante d'années de stabilité dans le domaine, qui ont progressivement façonné la question de la gestion sportive des épreuves telle que nous la connaissons actuellement. Charlie Whiting, qui fut longtemps directeur de course de la FIA avant son décès début 2019, a pris une part importante dans ce travail, repris ensuite par Michael Masi.

Sur la forme, ce corpus de règles suit le déroulement d'un week-end de Grand Prix, des essais libres à la course, mais tout n'y est pas forcément exposé de façon logique. Le but était donc au départ de réécrire les règles en adoptant une nouvelle perspective, en alignant la philosophie générale de leur rédaction sur celle de la réglementation technique.

Ce sont le responsable technique monoplaces de la FIA, Nikolas Tombazis, et le directeur sportif de la F1, Steve Nielsen, qui ont été chargés de superviser cette tâche. La première version de ce travail a été publié sur le site de la FIA en octobre 2019, et sa plus récente mise à jour date d'avril 2021.

Toutefois, en dépit des changements de forme, le contenu de fond restait largement le même, en dehors des évolutions spécifiquement liées à la nouvelle ère technique. Les détails des changements à apporter ont été discutés lors de réunions entre les managers des équipes et la FIA mais ces dernières semaines, un consensus est apparu sur l'idée qu'il valait mieux s'en tenir au règlement dans son format actuel, tout en l'actualisant simplement pour 2022.

Derrière cette volonté de statu quo, l'idée que la réglementation actuelle est bien connue par les équipes, qui savent exactement où trouver les articles pertinents pour chaque situation et qu'un changement complet remettrait tout cela en question en obligeant les structures à réapprendre la localisation et la numérotation d'articles sensiblement similaires.

De plus, un grand effort a déjà été produit cette année, avant le GP de Grande-Bretagne, pour inclure les Qualifications Sprint dans le règlement actuel. Réécrire les nouvelles règles pour y incorporer les courses sprint aurait demandé du travail supplémentaire.

Selon nos informations, une décision finale entérinant le maintien du format de réglementation actuel devrait être prise en réunion la semaine prochaine. Par la suite, le Règlement Sportif sera modifié pour y intégrer formellement les changements liés à la saison 2022.

Lire aussi :

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP de Turquie 2021
Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP de Turquie 2021

Article suivant

Ces "bruits inhabituels" qui donnent la migraine à Mercedes

Ces "bruits inhabituels" qui donnent la migraine à Mercedes
Charger les commentaires