La F1 introduit de nouveaux graphiques TV

Tout au long de la saison 2021, la Formule 1 prévoit de diffuser six nouveaux graphiques à la télévision afin de donner plus d'informations aux fans.

La F1 introduit de nouveaux graphiques TV

Dans le cadre du partenariat avec Amazon Web Services, la plateforme de cloud computing du géant du commerce en ligne, la Formule 1 a déployé de nombreux graphiques et statistiques ces dernières saisons, même si leur présence suscite des avis divisés chez les fans de F1. Certains apprécient ces détails supplémentaires et la nature prédictive des informations, d'autres se moquent des imprécisions, de la surcharge d'informations ou de la manière dont elles écornent le côté dramatique du direct.

À partir du Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, la F1 utilisera un nouveau graphique intitulé "Performance de freinage" et visant à montrer les différents styles de décélération de chaque pilote sur un tour. Les données récoltées examineront la distance de freinage et la variation de vitesse en virage.

Lire aussi :

Cinq autres graphiques sont prévus avant la fin de la saison, portant le total proposé en catégorie reine à 18. Les nouveautés sont les suivantes :

  • Exploitation de la voiture. Introduit au Grand Prix du Canada, le graphique expliquera quand les pilotes repousseront les limites de la performance pendant la course, que ce soit au niveau de l'adhérence, du freinage, de l'accélération ou de la prise de virage.
  • Utilisation de l'énergie. Introduit au Grand Prix de Grande-Bretagne, le graphique permettra de connaître le moment où les pilotes utiliseront le plus de puissance et le niveau d'énergie restant dans la batterie.
  • Analyse du départ. Introduit au Grand Prix d'Italie, le graphique comparera les départs de chaque pilote, via leur temps de réaction et la distance gagnée.
  • Performance dans la pitlane. Introduit au Grand Prix du Japon, le graphique montrera le temps perdu ou gagné lors des arrêts au stand lorsque la voiture n'est pas immobile.
  • Menace d'undercut. Introduite au Grand Prix d'Australie, cette analyse portera sur les avantages qu'un pilote pourrait tirer lors d'un arrêt précoce afin de dépasser un rival.

Les graphiques d'AWS utilisent des outils d'apprentissage automatique et d'intelligence artificielle pour interpréter et analyser les données produites par les 300 capteurs qui équipent chaque monoplace de Formule 1. Rob Smedley, ingénieur chef de la catégorie reine, estime que les nouveaux graphiques aideront les fans à s'immerger davantage dans les détails du Championnat du monde.

"Avec ce nouvel ensemble de statistiques pour 2021, nous allons encore plus loin", a-t-il déclaré. "De nouveaux Insights comme la performance de freinage et la menace d'undercut épluchent davantage les stratégies ainsi que les performances et se servent de visualisations avancées pour rendre la discipline encore plus facile de compréhension et passionnante."

partages
commentaires

Related video

Après la F1, Alonso racontera sa "propre vérité" dans un livre

Article précédent

Après la F1, Alonso racontera sa "propre vérité" dans un livre

Article suivant

Red Bull passe à la vitesse supérieure avec l'IA

Red Bull passe à la vitesse supérieure avec l'IA
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble