Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Course dans
00 Heures
:
05 Minutes
:
48 Secondes
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
4 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
18 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
33 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
40 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
54 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
67 jours

Farce en Q3 : les qualifs sous enquête des commissaires

partages
commentaires
Farce en Q3 : les qualifs sous enquête des commissaires
Par :
7 sept. 2019 à 14:53

Les pilotes ayant participé à la fin de Q3 sont sous enquête des commissaires pour les événements survenus en toute fin de séance, au terme desquels seul deux concurrents sur les dix a été en capacité de réaliser un tour lancé car tout le monde cherchait à bénéficier d'aspiration.

La fin de la séance de qualifications a vu la dizaine de pilotes engagés en Q3, moins Kimi Räikkönen accidenté, se retrouver dans une même portion de piste, à la recherche d'une aspiration précieuse sur le circuit de Monza. En conséquence, après avoir passé tout le premier secteur à rouler lentement, ils ont perdu toute chance de pouvoir boucler le moindre tour puisqu'ils ont pour la plupart franchi la ligne de chronométrage après la fin du temps imparti. Seul Charles Leclerc et Carlos Sainz y sont parvenus, même si le Monégasque a relâché son effort.

Lire aussi :

Au niveau de la première chicane du tour de sortie, les pilotes ont commencé à ralentir et louvoyer. Nico Hülkenberg a pour sa part tenté de perdre sa position de tête du groupe en passant par l'échappatoire de cette chicane. Lance Stroll a par la suite ralenti pour ne pas être passé par la Renault, entraînant le ralentissement de tous les pilotes derrière lui.

Après la séance, la FIA a indiqué, après avoir déjà averti les pilotes du risque de pénalité si de telles tactiques étaient employées, que le dernier tour était sous enquête. Plusieurs pilotes ont fait part de leur mécontentement après cette Q3, à l'image de Lewis Hamilton qui avait déjà averti sur les dangers d'une telle situation à Spa. Hülkenberg est le premier pilote convoqué par les commissaires, il est soupçonné d'avoir quitté la piste sans raison au premier virage. L'Allemand mais également Stroll et Sainz ont également été convoqués pour avoir roulé trop lentement et, de ce fait, bloqué la piste pour les pilotes derrière.

En F3, lors des qualifications ce vendredi, la séance a été arrêtée au drapeau rouge pour les mêmes raisons. Une quinzaine de pilotes sur les 30 que compte le plateau avaient été pénalisés.

Article suivant
Hamilton vilipende les stratégies "dangereuses" en qualifications

Article précédent

Hamilton vilipende les stratégies "dangereuses" en qualifications

Article suivant

Leclerc, poleman, regrette "le gros bazar final"

Leclerc, poleman, regrette "le gros bazar final"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Qualifs
Auteur Fabien Gaillard