Alonso signe une huitième place "complètement inattendue"

partages
commentaires
Alonso signe une huitième place "complètement inattendue"
Par :
2 juil. 2018 à 06:00

Fernando Alonso s'attendait à un Grand Prix d'Autriche très difficile en prenant le départ des stands, mais il est parvenu à remonter jusqu'à la huitième place sous le drapeau à damier.

Fernando Alonso, McLaren MCL33
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, devant Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33, monte dans son cockpit
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33, fait des étincelles

McLaren ayant souhaité changer l'aileron avant de Fernando Alonso, ce dernier a été contraint par les commissaires à prendre le départ du Grand Prix d'Autriche depuis la voie des stands. Une course qui a bien mal commencé pour l'Ibère, relégué à l'avant-dernière place lorsque Charles Leclerc l'a dépassé dans les premiers instants de l'épreuve. Il ne devançait alors que son coéquipier Stoffel Vandoorne, qui a dû rentrer au stand à la fin du premier tour après avoir endommagé son aileron avant.

Pourtant, Alonso est parvenu à remonter grâce à une bonne gestion des pneus... qu'il ne comprend pas. Le double Champion du monde a également profité des abandons de trois pilotes de top team pour se hisser au huitième rang, grâce à des dépassements dans les derniers tours.

"Mission accomplie ! Nous visions les points et nous les avons eus", se félicite Alonso. "Mais ça n'a pas été chose facile, surtout au début avec tout le trafic. Nous étions complètement coincés à la 19e place derrière un groupe de voitures et ne pouvions rien changer à l'équilibre de la voiture parce que nous étions derrière ce groupe de voitures."

"Puis après l'arrêt au stand, les autres ont commencé à avoir des problèmes avec le cloquage des pneus arrière. Pas nous, et grâce à ça, nous avons commencé à remonter à la fin. Nous devons comprendre pourquoi nous n'avons pas eu de cloquage et si nous faisons quelque chose de différent, mais c'était sûrement la clé de notre remontée."

Un aileron 2017

Le pilote McLaren n'a pourtant pas eu la tâche facile, en raison de l'aileron avant monté sur sa monoplace pour la course : "C'est un aileron de l'an dernier, nous l'avons mis et ne savions même pas à quel angle mettre le flap car nous n'avons jamais fait rouler cette voiture avec cet aileron, nous avons abordé la course en aveugle."

Grâce à cette huitième place "complètement inattendue en partant des stands", Alonso se maintient à la huitième place du championnat, doublé par Kevin Magnussen mais prenant l'avantage sur Nico Hülkenberg. "Espérons voir une meilleure performance à Silverstone", conclut-il.

Article suivant
Photos - La course du Grand Prix d'Autriche 2018

Article précédent

Photos - La course du Grand Prix d'Autriche 2018

Article suivant

Gasly : "C'était plus comme piloter en Rallycross qu'en F1"

Gasly : "C'était plus comme piloter en Rallycross qu'en F1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu