Fernando Alonso reste tr?s concentr? sur la course de Spa

partages
commentaires
Fernando Alonso reste tr?s concentr? sur la course de Spa
13 sept. 2007 à 17:13

Fort de son succès lors du Grand Prix d'Italie la semaine passée, Fernando Alonso est arrivé à Spa-Francorchamps avec la ferme intention de s'emparer des commandes du classement pilotes dès dimanche soir

Fort de son succès lors du Grand Prix d'Italie la semaine passée, Fernando Alonso est arrivé à Spa-Francorchamps avec la ferme intention de s'emparer des commandes du classement pilotes dès dimanche soir.

L'espagnol ne se soucie guère des histoires qui circulent autour du dossier d'espionnage dans lequel est impliqué son écurie. Depuis qu'il est en Belgique, Alonso fait le vide et prépare minutieusement la prochaine course.

"Une fois dans le paddock, je ne songe pas à ce qui se passe à l'extérieur," affirmait le double champion du monde durant de la conférence de presse du jeudi.

"J'ai une réunion avec les ingénieurs pour trier les pneumatiques que nous utiliserons en P1 et P2, vérifier les prévisions météorologiques pour le week-end ainsi que les réglages et les améliorations de ce que nous avions lors des essais de Juillet."

"En dehors de cela, je n'ai pas le temps de penser. Je suis concentré à 100% sur ce paddock, ce circuit et sur le fait de gagner cette course."

Alors que les dirigeants de McLaren étaient convoqués par le Conseil Mondial aujourd'hui à 9h30, le pilote espagnol ne s'est pas rendu à cette réunion, contrairement à Lewis Hamilton et Pedro de la Rosa.

Lorsque les journalistes ont cherché à connaître la raison de son absence, le taureau des Asturies a simplement rétorqué : "Aucun commentaire. Je ne commenterai pas ce qui se passe aujourd'hui."

Article suivant
Le Conseil Mondial suspend la s?ance pour la pause d?jeuner (m?j)

Article précédent

Le Conseil Mondial suspend la s?ance pour la pause d?jeuner (m?j)

Article suivant

Un amortisseur ? l'origine de l'abandon de Massa

Un amortisseur ? l'origine de l'abandon de Massa
Charger les commentaires