Ferrari : Il y a encore beaucoup de sujets à discuter pour 2021

partages
commentaires
Ferrari : Il y a encore beaucoup de sujets à discuter pour 2021
Par :
6 avr. 2019 à 13:17

Ferrari estime qu'il y a une longue liste de sujets sur lesquels il faut s'accorder avec Liberty Media sur les règles 2021 de la Formule 1 mais reste optimiste sur le fait de parvenir à un accord.

Alors que la FIA et Liberty travaillent d'arrache-pied sur la mise en place d'ici juin prochain d'un cadre réglementaire pour 2021, les discussions avec les écuries ont redoublé d'intensité ces dernières semaines. Une présentation formelle commune des idées a été faite avant le Grand Prix de Bahreïn, et désormais plus de discussions individuelles vont avoir lieu. Mais même si de nombreux problèmes importants subsistent du côté des équipes, Ferrari est optimiste.

"Il ne reste pas beaucoup de temps, mais pour nous il est plus important de nous assurer que nous obtenons les bons accords et que nous ne sommes pas pris par le temps", a expliqué le team principal de la Scuderia, Mattia Binotto. "Nous allons continuer de discuter avec la FIA et la F1. Il y a de nombreux points dont nous devons encore discuter : la gouvernance, les revenus, la réglementation financière, technique, la standardisation."

Lire aussi:

"La liste est assez longue. Mais ce n'est pas parce que la liste est longue que les compromis sont loin également. Je suis positif sur le niveau de discussion et de collaboration qui est le nôtre. C'est pourquoi je suis optimiste quant au fait que nous allons trouver le bon équilibre."

Une possibilité qui a émergé de la rencontre de Bahreïn est que la publication de la réglementation soit repoussée à décembre. Cette idée a récolté le soutien d'un certain nombre de structures. Mais un tel délai nécessite un accord unanime, car le Code Sportif de la FIA dispose que tout changement majeur de réglementation pour 2021 devra être en place dès juin cette année. Il semble que les équipes se penchent sur les implications légales d'une publication retardée pour voir ce qui peut être accompli.

S'exprimant sur l'avancée des discussions autour de la réglementation, Binotto d'ajouter : "Le processus est toujours en cours. Il y a toujours des points où nous sommes assez loin par rapport à la position [de la FIA] et de ce nous croyons être la bonne position pour Ferrari, mais nous sommes toujours en discussion. Ce sera une bonne chose pour la F1 de trouver le bon accord et je suis sûr que nous allons y parvenir."

 
Article suivant
Norris s'est offert de la "tranquillité" avec son bon début de saison

Article précédent

Norris s'est offert de la "tranquillité" avec son bon début de saison

Article suivant

Le clan Schumacher va devoir gérer l'impatience

Le clan Schumacher va devoir gérer l'impatience
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir toute l'actu