Ferrari - Arrivabene s'inquiète des soucis de motricité

Si Ferrari a heureusement constaté que l'écart concédé à Mercedes lors du dernier Grand Prix d'Espagne n'était pas dû aux évolutions aérodynamiques apportées en terres catalanes, l'enquête interne à toutefois mené à des conclusions qui pourraient nuire aux performances de la SF15-T.

Il est en effet apparu que si Sebastian Vettel a finalement rendu 45 secondes au vainqueur Nico Rosberg, c'est essentiellement dû à un problème de grip et de traction qui, selon le porte-parole de la Scuderia Ferrari qui s'est exprimé lundi, est lui-même la conséquence d'une difficulté à utiliser les pneumatiques Pirelli dans leur bonne fenêtre de fonctionnement.

La thèse avait déjà été avancée par Maurizio Arrivabene au lendemain du Grand Prix, et le Directeur de l'équipe italienne se dit maintenant inquiet.

"Si nous ne parvenons pas à régler nos problèmes de traction, nous aurons des problèmes non seulement à Monaco, mais au Canada également," insiste Arrivabene. "Nous pourrions vivre un cauchemar durant plusieurs courses. En Espagne, nous perdions une demi-seconde pleine dans le dernier secteur, les faits sont là et nous ne sommes pas aveugles."

Réduire l'écart avec Mercedes est primordial

Le dirigeant des rouges répète qu'il appartient désormais à son équipe de travailler afin de résoudre ce problème, sans nullement se réjouir du fait que le souci ne soit pas directement lié au nouveau package aérodynamique de la voiture.

"Ce qui m'inquiète est surtout l'écart avec Mercedes. Si vous souhaitez remporter quelques courses comme nous avons toujours annoncé que c'était notre objectif, vous devez être au niveau et ce n'est pas le cas actuellement."

"En toute franchise, je n'ai pas grand chose à faire du podium. Si vous comparez notre situation actuelle à celle de l'an passé, nous sommes sur le podium lors de chaque course désormais. Nous devons travailler durement pour gagner."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags développement, ecart, enquête, evolutions, ferrari, grip, maurizio arrivabene, mercedes, motricité, problème, sf15-t, traction