Ferrari : Bien loin de jouer les premiers rôles

Après une nouvelle séance de qualifications décevante, Fernando Alonso et Felipe Massa se rendent à l’évidence : la 150° Italia est loin d’être aussi bonne que les monoplaces de Red Bull Racing et McLaren Mercedes

Après une nouvelle séance de qualifications décevante, Fernando Alonso et Felipe Massa se rendent à l’évidence : la 150° Italia est loin d’être aussi bonne que les monoplaces de Red Bull Racing et McLaren Mercedes.

Cependant, ils gardent espoir pour la course dans laquelle tout peut encore arriver, surtout s’il pleut.

Fernando Alonso, 5ème :


"Nous n’étions pas assez rapides en Australie, et nous ne le sommes pas ici non plus. Du moins, pas assez pour nous battre pour la pole. D’après ce que nous avons vu au cours de ces deux Grands Prix, il y a deux équipes qui ont fait mieux que nous au cours de l’hiver. Nous devons clairement faire des progrès en termes de performances et il n’y a pas de secret. Nous devons faire un certain pas en avant, nous avons besoin d’être agressifs dans notre développement pour rattraper le terrain perdu."

"En même temps, nous devons rester calmes et concentrés et, durant cet intervalle, ramener autant de points que possible, en exploitant toutes les occasions qui se présenteront à nous. Le championnat est très long et l’année dernière, nous avons vu comment la situation peut changer d’une course à l’autre. Alors, je sens que cette cinquième place est un résultat positif, parce que beaucoup de choses pourraient se produire demain, surtout s’il pleut."

"Durant la nuit et ce matin après la troisième séance d’essais libres, nous avons amélioré les réglages de la voiture, et je me sens plus à l’aise qu’hier. Je vais partir du côté propre de la piste, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Il est difficile de faire des prédictions pour la course. Nous avons vu hier que la dégradation des pneus était très élevée. Nous pouvons nous attendre à trois ou quatre arrêts. Le dimanche à Melbourne, notre rythme était proche de celui de la McLaren et j’étais capable de me battre avec Webber, mais en qualifications [à Melbourne], McLaren était plus proche de nous qu’elle ne l’est ici."

Felipe Massa, 7ème :


"Ce n’était pas facile en qualifications, en particulier en essayant de viser le Top 4. Nous nous sommes battus avec les autres mais il est clair que, par rapport aux meilleurs, nous serons dans une course défensive demain. D’un point de vue de la stratégie, s’il fait sec, on peut s’attendre à trois ou quatre arrêts. S’il pleut, alors tout peut arriver et nous devons être prêts à toute éventualité. Aujourd’hui, le meilleur résultat que nous pouvions espérer était la cinquième place. Je n’ai pas été capable de le faire, en partie parce que je n’ai pas fait un tour parfait, mais au moins je partirai du côté propre de la piste."

"Nous savons que nous manquons d’appuis aérodynamiques. Nous y travaillons. Ce n’est que quand nous aurons fait des progrès que nous serons en mesure de lutter pour les premières places."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités