En pleine "débâcle" sportive, Ferrari se réjouit des Accords Concorde

partages
commentaires
En pleine "débâcle" sportive, Ferrari se réjouit des Accords Concorde
Par :
17 juil. 2020 à 14:58

Alors que Ferrari connaît des difficultés sur le plan sportif, Mattia Binotto a révélé que la Scuderia voulait très prochainement ratifier les Accords Concorde, sur lesquels le team principal affirme avoir obtenu "de bons résultats".

Après McLaren, c'est au tour de Ferrari d'évoquer la signature prochaine des Accords Concorde. Ces derniers doivent régir les aspects financiers et de gouvernance de la Formule 1 pour la période 2021 et 2026, tout en engageant les structures signataires dans le championnat jusqu'à cette échéance.

Lire aussi :

Mattia Binotto, interviewé par Canal+ sur sa propre situation, a d'ailleurs rangé dans la colonne des succès de la Scuderia le fait d'avoir obtenu "de bons résultats" lors des négociations menées avec Liberty Media et la FIA. "Je crois que pour nous, ce qui est le plus important en ce moment, c’est encore une fois de comprendre l’origine de la débâcle, si on peut l’appeler comme ça, et vraiment de faire en sorte pour le futur que ce genre de chose ne se passe plus. Donc je crois qu’il faut qu’on réfléchisse, qu’on comprenne quoi changer éventuellement dans notre façon de travailler ou comment on est organisés."

"Il y a beaucoup de choses, des difficultés, mais je crois qu’il y a également des succès. Enfin, je veux dire, il y a les Accords Concorde que l’on va bientôt signer, sur lesquel je crois qu’en tant que Ferrari on a eu de bon résultats. Je crois que la F1 a reconnu l’importance de Ferrari pour [la discipline]. On a choisi un nouveau pilote. Il y a eu des choses, il y a une équipe qui est en train de s’améliorer. C’est vrai que la difficulté est là, mais c’est une équipe qui est soudée et qui est en train de travailler de façon collaborative."

Amené à préciser sa pensée sur les Accords Concorde, Binotto a ajouté plus tard, cette fois en anglais dans le texte : "En ce qui concerne Ferrari, nous sommes prêts à [les] signer. Nous aimerions même les ratifier, je pense, très bientôt. Je pense que c'est important pour l'avenir et pour la clarté. Au moins, nous pourrons tous savoir où nous en sommes. Je crois que c'est également important pour les petites équipes d'une certaine manière, parce que cela fait partie de l'ensemble."

Lire aussi :

"Il est important de regarder vers l'avenir avec clarté. Certains sont donc prêts à signer. Je pense que nous sommes en quelque sorte heureux, parce que nous savons que la F1 a compris l'importance du rôle de Ferrari en Formule 1. C'était pour nous un élément clé et nous en sommes donc satisfaits."

À la question de savoir quels pouvaient être les points de friction potentiels, Binotto a renvoyé la patate chaude vers d'autres équipes : "Je ne suis pas vraiment capable de vous répondre car, comme je l'ai dit, du côté de Ferrari, nous sommes heureux et prêts à signer. Je pense que la question devrait être posée à ceux qui ne sont pas encore pleinement satisfaits."

Et justement, le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, a déclaré que même pour une petite équipe comme la sienne, il y avait encore des problèmes à résoudre. "Je pense qu'il y a eu beaucoup de travail et je ne pense pas que nous soyons si loin d'avoir quelque chose que nous pouvons tous signer. Mais il reste encore quelques points à discuter, ce qui, je pense, se fera à court terme."

Related video

EL2 - Vettel pointe en tête, la pluie s'invite en Hongrie

Article précédent

EL2 - Vettel pointe en tête, la pluie s'invite en Hongrie

Article suivant

La F1 rapporte ses premiers cas de COVID-19 depuis la reprise

La F1 rapporte ses premiers cas de COVID-19 depuis la reprise
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Fabien Gaillard