Ferrari confirme le rôle de directeur sportif pour Mekies

partages
commentaires
Ferrari confirme le rôle de directeur sportif pour Mekies
Par : Benjamin Vinel
Co-auteur: Scott Mitchell
23 nov. 2018 à 12:53

Arborant les couleurs de Ferrari dans le paddock pour la première fois à Abu Dhabi, Laurent Mekies va officiellement endosser le rôle de directeur sportif à la Scuderia.

Sebastian Vettel, Ferrari parcourt la piste à pied avec Laurent Mekies, Ferrari et Riccardo Adami, ingénieur de course de Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari parcourt la piste à pied avec Laurent Mekies, Ferrari et Riccardo Adami, ingénieur de course de Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari parcourt la piste à pied avec Laurent Mekies, Ferrari et Riccardo Adami, ingénieur de course de Ferrari
Maurizio Arrivabene, directeur de Ferrari

Directeur de la sécurité à la FIA d'octobre 2014 à juin 2018 – un poste qui l'a vu travailler sur divers championnats, pas seulement la Formule 1 –, Laurent Mekies a été recruté par Ferrari au début de l'année.

Après une période d'inactivité forcée, Mekies a enfin rejoint l'écurie, et le directeur d'équipe Maurizio Arrivabene a confirmé que le Français allait être le premier directeur sportif de la Scuderia depuis Massimo Rivola, qui a quitté ce poste en 2016. Rappelons que dans le même temps, le directeur de l'activité course Jock Clear va devenir l'ingénieur de course de Charles Leclerc, ce qui a peut-être créé ce besoin d'un directeur sportif.

"Laurent correspond parfaitement aux qualités dont a besoin un directeur sportif, et c'est pourquoi il va endosser ce rôle l'an prochain", déclare Arrivabene. 

Lire aussi:

Malgré une première moitié de saison prometteuse, Ferrari a encore une fois échoué à concrétiser à l'automne et a perdu les deux titres mondiaux avant même le dernier Grand Prix face à Mercedes, à tel point qu'Arrivabene a déclaré que son écurie devait se débarrasser de sa "peur de gagner". Des propos que le transalpin a expliqués ce vendredi à Abu Dhabi.

"Nous devons gagner suffisamment pour remporter le championnat", se justifie-t-il. "Bien sûr, cela dépend des performances des autres équipes. S'habituer à gagner est très simple : si l'on fait le doublé, il ne faut pas forcément que ce soit exceptionnel, il faut que ce soit habituel. Ainsi, on change de mentalité : on n'est plus un battant, mais un vainqueur."

En revanche, Arrivabene juge "incorrect" d'affirmer que des erreurs ont provoqué l'absence récente de succès à Maranello. "Nous avons commencé la saison en très bonne forme. À partir de Monza, la voiture n'était pas au rendez-vous. Je ne veux pas pointer du doigt l'équipe ou le pilote. Si nous perdons, nous perdons ensemble. Si nous gagnons, nous gagnons ensemble", conclut-il. 

 
Article suivant
James Key rejoindra McLaren en 2019

Article précédent

James Key rejoindra McLaren en 2019

Article suivant

Räikkönen pilotera la Sauber à Abu Dhabi

Räikkönen pilotera la Sauber à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Benjamin Vinel