Ferrari espère rouvrir la porte pour les grilles inversées

Devant l'évolution possible du format des Qualifs Sprint, Ferrari espère que les grilles inversées feront, à terme, leur apparition en Formule 1.

Ferrari espère rouvrir la porte pour les grilles inversées

Dans un week-end où la Formule 1 va organiser des Qualifications Sprint pour la deuxième fois de son Histoire, les perspectives de changement de format déjà évoquées en vue de la saison prochaine suscitent l'intérêt de Ferrari. À la tête de l'écurie italienne, on voit d'un bon œil les suggestions faites par Ross Brawn auprès de Motorsport.com. Le patron sportif de la F1 a en effet évoqué la possibilité de transformer les Qualifs Sprint en Course Sprint à partir de 2022. Une évolution positive aux yeux de Mattia Binotto, qui voit encore plus loin et remet sur la table le sujet des grilles inversées.

Actuellement, les Qualifs Sprint permettent d'établir la grille de départ du Grand Prix, tout en attribuant quelques points aux trois premiers. En cas d'évolution, le barème pourrait être plus gratifiant au terme de cette petite épreuve de 100 km disputée le samedi après-midi. Avant d'aller encore plus loin ?

"Je suis très content, je peux entendre qu'il y a différentes propositions des pilotes", réagit Mattia Binotto, directeur de Ferrari, après avoir découvert les perspectives d'évolution évoquées par Ross Brawn. "Je pense qu'avoir une mini course le samedi avec une grille inversée par rapport à l'ordre du championnat, ou toute autre idée, serait intéressant. Mais je pense qu'il est vraiment encore trop tôt pour décider."

Cette idée de grille inversée avait déjà été mise sur la table par la F1 avec l'espoir de la tester lors de courses qualificatives l'an dernier, mais Mercedes s'y était opposé. Elle a ensuite été abandonnée au profit de la proposition de Qualifs Sprint, aujourd'hui à l'épreuve de Monza après un premier test à Silverstone.

Pour Mattia Binotto, il ne fait aucun doute que la grille inversée, pratique déjà existante dans les formules de promotion ou dans d'autres championnats, apporterait un élément de spectacle bienvenu en F1.

"Je pense que pour le show et le spectacle, ça peut être intéressant", assume-t-il. "Au tout début des discussions autour du format de mini course, chez Ferrari, nous avons fait cette proposition. Peu importe votre position au classement, cela apporte un élément de spectacle supplémentaire, et c'est important pour nos fans. C'est important pour le divertissement que la F1 peut offrir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Mercedes envisage une pénalité moteur à Monza
Article précédent

Mercedes envisage une pénalité moteur à Monza

Article suivant

Gasly amer envers Red Bull : "Je ne suis pas récompensé"

Gasly amer envers Red Bull : "Je ne suis pas récompensé"
Charger les commentaires