Diaporama

Toutes les Ferrari F1 depuis 1950

Après la présentation de la F1-75 pour la saison 2022 de F1, retrouvez en photos toutes les Ferrari engagées dans le Championnat du monde depuis 1950.

Michele Alboreto, Ferrari 126C4

Aussi historique soit-elle en Formule 1, la Scuderia Ferrari n'a pas pris part à la toute première course du championnat, à Silverstone, en 1950. En réalité, Ferrari participait ce week-end-là à une autre épreuve, en Belgique, la dotation financière du Grand Prix n'étant pas suffisamment attirante pour l'équipe italienne. Toutefois, elle sera bien présente dès la manche suivante, à Monaco.

Par la suite, Ferrari participera à l'ensemble des saisons de la Formule 1 et ne manquera que très peu de départs. Forcément, avec une si riche Histoire, la Scuderia rencontrera de nombreux succès mondiaux, les premiers dès les années 1950 avec pas moins de quatre titres pilotes (le trophée des constructeurs ne sera créé qu'à partir de 1958) et la lutte célèbre contre les "garagistes" britanniques comme les appelait Enzo Ferrari, qui s'étendra dans les années 1960. Durant cette décennie, marquée par deux doublés pilotes-constructeurs en 1961 (avec Phil Hill) et 1964 (avec John Surtees), elle connaitra également sa première longue période de crise.

Le premier véritable "âge d'or" de la Scuderia Ferrari interviendra dans les années 1970, durant la période Niki Lauda-Jody Scheckter où, de 1974 à 1979, sous l'impulsion de Luca di Montezemolo, manager qui redressera l'écurie, et de l'inamovible Mauro Forghieri, à la direction technique sur la série des 312T, quatre titres constructeurs et trois titres pilotes seront glanés.

Après une saison 1980 désastreuse, la décennie 1980 et l'ère turbo débuteront plutôt bien avec deux titres constructeurs en 1982 et 1983. Mais la saison 1982 hautement tragique verra la disparition de Gilles Villeneuve, la grave blessure de Didier Pironi et la perte d'un titre pilotes qui semblait largement à sa portée. À partir du milieu de cette décennie, Ferrari peinera à se montrer au niveau des mastodontes qu'allaient devenir McLaren, Williams et même Benetton.

Il faudra alors attendre la fin des années 1990, avec l'arrivée de Michael Schumacher et d'une grande partie de l'équipe technique de Benetton, pour que Ferrari renoue avec le titre mondial constructeurs en 1999 avant de mettre fin à une disette de 21 ans sans couronne chez les pilotes en 2000. Le début des années 2000 marquera le second âge d'or de l'écurie, sans doute le plus éclatant, avec une domination lui permettant de remporter cinq titres constructeurs et quatre titres pilotes consécutifs.

Comme en 1980, le coup d'arrêt sera brutal en 2005, mais la Scuderia se relèvera vite et gagnera chez les pilotes et constructeurs en 2007 (avec Kimi Räikkönen) puis uniquement chez les constructeurs en 2008. La firme italienne se manquera toutefois au tournant de la réglementation technique 2009, même si elle ne passera pas très loin du titre pilotes en 2010 et 2012, et ratera le virage turbo hybride en 2014, tout en parvenant à lutter un temps avec Mercedes en 2017 et 2018.

Après une saison 2020 très difficile, marquée par les suites de l'affaire des moteurs 2019, Ferrari a remonté la pente en 2021, même si elle a enchaîné sa seconde saison complète sans succès. Pour 2022, elle compte bien profiter de la révolution réglementaire pour mettre fin à sa disette de 13 campagnes sans championnat constructeurs et 14 sans championnat pilotes.

Toutes les Ferrari de l'Histoire de la F1

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer aux photos suivantes.

1950 : Ferrari 125
Pilotes : Alberto Ascari, Giovanni Bracco, Raymond Sommer, Luigi Villoresi, Peter Whitehead
1950-1951 : Ferrari 375
Pilotes : Alberto Ascari, Jose-Froilan Gonzalez, Gianni Marzotto, Dorino Serafini, Piero Taruffi, Luigi Villoresi
1952-1953 : Ferrari 500
Pilotes : Alberto Ascari, Giuseppe Farina, Mike Hawthorn, André Simon, Piero Taruffi, Luigi Villoresi
1953-1954 : Ferrari 553 Squalo
Pilotes : Piero Carini, Giuseppe Farina, Jose-Froilan Gonzalez, Mike Hawthorn, Umberto Maglioli, Robert Manzon
1954-1955 : Ferrari 625
Pilotes : Alberto Ascari, Eugenio Castellotti, Giuseppe Farina, Jose-Froilan Gonzalez, Mike Hawthorn, Umberto Maglioli, Piero Taruffi, Maurice Trintignant
1955-1956 : Ferrari 555 Supersqualo
Pilotes : Eugenio Castellotti, Peter Collins, Giuseppe Farina, Paul Frère, Olivier Gendebien, Mike Hawthorn, Umberto Maglioli, Harry Schell, Piero Taruffi, Maurice Trintignant
1956-1957 : Lancia Ferrari D50
Pilotes : Eugenio Castellotti, Peter Collins, Alfonso de Portago, Juan Manuel Fangio, Paul Frère, Olivier Gendebien, Mike Hawthorn, Luigi Musso, André Pilette, Wolfgang von Trips
1957 : Lancia Ferrari 801
Pilotes : Eugenio Castellotti, Peter Collins, Alfonso de Portago, Jose-Froilan Gonzalez, Mike Hawthorn, Luigi Musso, Cesare Perdisa, Maurice Trintignant, Wolfgang von Trips
1958-1960 : Ferrari 246
Pilotes : Cliff Allison, Jean Behra, Tony Brooks, Peter Collins, Olivier Gendebien, Ritchie Ginther, Jose-Froilan Gonzalez, Dan Gurney, Mike Hawthorn, Phil Hill, Willy Mairesse, Luigi Musso, Wolfgang von Trips
1960 : Ferrari 246P
Pilote : Ritchie Ginther
1961-1962 : Ferrari 156 (au premier plan)
Pilotes : Giancarlo Baghetti, Lorenzo Bandini, Olivier Gendebien, Richie Ginther, Phil Hill, Willy Mairesse, Pedro Rodriguez, Ricardo Rodriguez, Wolfgang von Trips
1963 : Ferrari 156/63
Pilotes : Lorenzo Bandini, Willy Mairesse, Ludovico Scarfiotti, John Surtees
1964-1965 : Ferrari 158
Pilotes : Lorenzo Bandini, John Surtees, Nino Vaccarella
1964-1965 : Ferrari 512
Pilotes : Lorenzo Bandini, Pedro Rodriguez, Ludovico Scarfiotti, John Surtees
1966 : Ferrari 246/66
Pilotes : Giancarlo Baghetti, Lorenzo Bandini, Ludovico Scarfiotti
1966-1967 : Ferrari 312
Pilotes : Lorenzo Bandini, Mike Parkes, Ludovico Scarfiotti, John Surtees
1967-1968 : Ferrari 312/67
Pilotes : Chris Amon, Lorenzo Bandini, Derek Bell, Andrea de Adamich, Jacky Ickx, Ludovico Scarfiotti, Jonathan Williams
1968-1969 : Ferrari 312/68
Pilotes : Chris Amon, Derek Bell, Jacky Ickx, Pedro Rodriguez
1969 : Ferrari 312/69
Pilotes : Chris Amon, Tino Brambilla, Pedro Rodriguez
1969-1971 : Ferrari 312B
Pilotes : Chris Amon, Mario Andretti, Ignazio Giunti, Jacky Ickx, Clay Regazzoni
1971-1973 : Ferrari 312B2
Pilotes : Mario Andretti, Nanni Galli, Jacky Ickx, Arturo Merzario, Clay Regazzoni
1973 : Ferrari 312B3-73
Pilotes : Jacky Ickx, Arturo Merzario
1974-1975 : Ferrari 312B3-74
Pilotes : Niki Lauda, Clay Regazzoni
1975-1976 : Ferrari 312T
Pilotes : Niki Lauda, Clay Regazzoni
1976-1978 : Ferrari 312T2
Pilotes : Niki Lauda, Clay Regazzoni, Carlos Reutemann, Gilles Villeneuve
1978-1979 : Ferrari 312T3
Pilotes : Carlos Reutemann, Jody Scheckter, Gilles Villeneuve
1979 : Ferrari 312T4
Pilotes : Jody Scheckter, Gilles Villeneuve
1980 : Ferrari 312T5
Pilotes : Jody Scheckter, Gilles Villeneuve
1981 : Ferrari 126CK
Pilotes : Didier Pironi, Gilles Villeneuve
1982 : Ferrari 126C2
Pilotes : Mario Andretti, Didier Pironi, Patrick Tambay, Gilles Villeneuve
1983 : Ferrari 126C2B
Pilotes : René Arnoux, Patrick Tambay
1983 : Ferrari 126C3
Pilotes : René Arnoux, Patrick Tambay
1984 : Ferrari 126C4
Pilotes : Michele Alboreto, René Arnoux
1985 : Ferrari 156/85
Pilotes : Michele Alboreto, René Arnoux, Stefan Johansson
1986 : Ferrari F1-86
Pilotes : Michele Alboreto, Stefan Johansson
1987 : Ferrari F1-87
Pilotes : Michele Alboreto, Gerhard Berger
1988 : Ferrari F1-87/88C
Pilotes : Michele Alboreto, Gerhard Berger
1989 : Ferrari F1-89 (ou Ferrari 640)
Pilotes : Gerhard Berger, Nigel Mansell
1990 : Ferrari F1-90 (ou Ferrari 641)
Pilotes : Nigel Mansell, Alain Prost
1991 : Ferrari F1-91 (ou Ferrari 642)
Pilotes : Jean Alesi, Alain Prost
1991 : Ferrari F1-91B (ou Ferrari 643)
Pilotes : Jean Alesi, Gianni Morbidelli, Alain Prost
1992 : Ferrari F92A
Pilotes : Jean Alesi, Ivan Capelli, Nicola Larini
1992 : Ferrari F92AT
Pilotes : Jean Alesi, Ivan Capelli
1993 : Ferrari F93A
Pilotes : Jean Alesi, Gerhard Berger
1994 : Ferrari 412T1
Pilotes : Jean Alesi, Gerhard Berger, Nicola Larini
1994 : Ferrari 412T1B
Pilotes : Jean Alesi, Gerhard Berger
1995 : Ferrari 412T2
Pilotes : Jean Alesi, Gerhard Berger
1996 : Ferrari 310
Pilotes : Eddie Irvine, Michael Schumacher
1997 : Ferrari F310B
Pilotes : Eddie Irvine, Michael Schumacher
1998 : Ferrari F300
Pilotes : Eddie Irvine, Michael Schumacher
1999 : Ferrari F399
Pilotes : Eddie Irvine, Mika Salo, Michael Schumacher
2000 : Ferrari F1-2000
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2001-2002 : Ferrari F2001
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2002-2003 : Ferrari F2002
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2003 : Ferrari F2003-GA
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2004 : Ferrari F2004
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2005 : Ferrari F2004M
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2005 : Ferrari F2005
Pilotes : Rubens Barrichello, Michael Schumacher
2006 : Ferrari 248 F1
Pilotes : Felipe Massa, Michael Schumacher
2007 : Ferrari F2007
Pilotes : Felipe Massa, Kimi Räikkönen
2008 : Ferrari F2008
Pilotes : Felipe Massa, Kimi Räikkönen
2009 : Ferrari F60
Pilotes : Luca Badoer, Giancarlo Fisichella, Felipe Massa, Kimi Räikkönen
2010 : Ferrari F10
Pilotes : Fernando Alonso, Felipe Massa
2011 : Ferrari 150° Italia
Pilotes : Fernando Alonso, Felipe Massa
2012 : Ferrari F2012
Pilotes : Fernando Alonso, Felipe Massa
2013 : Ferrari F138
Pilotes : Fernando Alonso, Felipe Massa
2014 : Ferrari F14 T
Pilotes : Fernando Alonso, Kimi Räikkönen
2015 : Ferrari SF15-T
Pilotes : Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel
2016 : Ferrari SF16-H
Pilotes : Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel
2017 : Ferrari SF70H
Pilotes : Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel
2018 : Ferrari SF71H
Pilotes : Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel
2019 : Ferrari SF90
Pilotes : Sebastian Vettel, Charles Leclerc
2020 : Ferrari SF1000
Pilotes : Sebastian Vettel, Charles Leclerc
2021 : Ferrari SF21
Pilotes : Charles Leclerc, Carlos Sainz
2022 : Ferrari F1-75
Pilotes : Charles Leclerc, Carlos Sainz
75

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Leclerc se réjouit du travail accompli par les ingénieurs Ferrari
Article suivant Pourquoi le départ de Masi était inévitable

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse