Mercedes : Ferrari clairement favori après son "gros pari"

partages
commentaires
Mercedes : Ferrari clairement favori après son
Par : Basile Davoine
11 nov. 2018 à 11:15

Toto Wolff n'a aucun doute avant le Grand Prix du Brésil : Ferrari sera favori pour la victoire grâce à sa stratégie pneumatique osée en qualifications.

Sebastian Vettel, Ferrari et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+
Sebastian Vettel, Ferrari dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 en conférence de presse
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H agite les mains pendant la pesée
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Sebastian Vettel, Ferrari et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 dans le Parc Fermé
Le casque de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le Parc Fermé

Malgré la pole position décrochée samedi à Interlagos par Lewis Hamilton, Toto Wolff estime que Ferrari est clairement dans la peau du favori pour le Grand Prix du Brésil. Le pari stratégique tenté par la Scuderia lors de la Q2, en chaussant les pneus tendres pour en disposer au départ de la course, pourrait s'avérer payant.

Sebastian Vettel (2e) et Kimi Räikkönen (4e) seront les seuls pilotes du top 10 à s'élancer avec les gommes tendres, quand la concurrence directe sera chaussée de pneus supertendres. De quoi offrir une possibilité d'allonger le premier relais et de prendre la main sur piste sèche. 

Lire aussi:

"Ferrari a fait un gros pari en qualifications, en changeant de pneus alors que la pluie était imminente", souligne Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Et ça a payé. Ils ont le pneu le plus robuste pour [dimanche]. Ils ont un désavantage au départ, mais un gros avantage sur les 10 ou 15 premiers tours, ce qui fait d'eux les favoris d'après nos simulations." 

"Nous n'avons pas pris ce risque car nous pensions que c'était disproportionné, mais nous pouvons comprendre que pour Ferrari, dans leur situation, la seule manière de rester dans la lutte pour le titre constructeurs est de faire des choses différentes et de prendre des risques. C'est ce qu'ils ont fait et ça a payé."

Lors des deux derniers Grands Prix, Mercedes a rencontré des problèmes de surchauffe des pneus arrière qui ont rendu la course compliquée à chaque fois, aussi bien à Austin qu'à Mexico. Ce dimanche, des températures plus élevées qu'en début de week-end sont attendues à Interlagos, même si l'incertitude demeure quant à d'éventuelles précipitations.

"Nous avons modifié des choses pour ce week-end", précise Toto Wolff quant aux difficultés récentes de son équipe. "Nous en sommes satisfaits jusqu'à présent, mais malgré tout, la surchauffe pneumatique va être la plus grosse difficulté, le fait de garder ces pneus en vie et de ne pas les faire cloquer. Avec le désavantage dont j'ai parlé, du supertendre par rapport au tendre, nous sommes un peu sur la défensive."

Article suivant
Russell va piloter une troisième F1 en 2018

Article précédent

Russell va piloter une troisième F1 en 2018

Article suivant

Sauber brille, Leclerc sort un "tour surprise"

Sauber brille, Leclerc sort un "tour surprise"
Charger les commentaires