Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Ferrari favorise déjà Vettel au détriment de Räikkönen, selon Symonds

partages
commentaires
Ferrari favorise déjà Vettel au détriment de Räikkönen, selon Symonds
Par :
25 avr. 2018 à 13:35

Le responsable technique de la Formule 1, Pat Symonds, pense que Ferrari a déjà décidé de soutenir Sebastian Vettel par rapport à Kimi Räikkönen dans la lutte pour le titre cette année, suite à la stratégie du GP de Chine.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, et le reste du peloton au départ
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Räikkönen a été laissé en piste avant son arrêt au stand afin de tenter de favoriser la course de son équipier, une tactique utilisée occasionnellement par la Scuderia dans un passé récent. Ironiquement, à Shanghai, la voiture de sécurité et les incidents qui ont suivi ont conduit à ce que Räikkönen termine troisième alors que Vettel n'a rallié l'arrivée qu'en huitième position.

L'ancien directeur technique de Benetton et de Renault, Pat Symonds, a déclaré qu'une telle stratégie n'allait pas aider Ferrari à remporter le titre constructeurs. "Je pense qu'ils doivent décider de la façon dont ils vont courir", a déclaré le Britannique dans une interview pour la F1.

"Je pense que la manière dont ils ont utilisé Räikkönen en Chine était malheureuse, en le laissant si longtemps en piste et en essayant de ralentir [une autre voiture]. Et, pour être honnête, ça n'a pas vraiment fonctionné. Au moment où ses rivaux l'ont rejoint, ses pneus étaient finis et ils ont facilement pu dépasser, donc ça n'a pas été une excellente décision stratégique."

"Je ne pense pas que ce soit une façon d'obtenir un championnat constructeurs. Ils estiment évidemment que le championnat pilotes est plus important et ils ont pris leur décision sur la façon de procéder."

Symonds pense que l'équipe est en meilleure forme que jamais depuis le début de l'ère turbo hybride. "Lors des essais de pré-saison, je pense que nous espérions que Ferrari se rapprocherait de Mercedes, mais nous sentions que Mercedes avait quelque chose en réserve. Eh bien, les premières courses n'ont pas vraiment démontré cela."

"Ferrari a une performance constante. Ils ont un rythme correct en qualifications et un très bon rythme de course. Cela fait longtemps qu'ils n'ont pas semblé aussi fort et je pense qu'ils ont toutes les chances de faire une saison vraiment bonne."

Article suivant
Alonso n'attend pas d'évolution "radicale" de McLaren à Bakou

Article précédent

Alonso n'attend pas d'évolution "radicale" de McLaren à Bakou

Article suivant

2019, un casse-tête pour McLaren ? Norris l'espère !

2019, un casse-tête pour McLaren ? Norris l'espère !
Charger les commentaires