Ferrari ferme Maranello, les activités F1 suspendues

Les activités opérationnelles de Ferrari sont suspendues en Italie, ce qui concerne également le département F1 du constructeur.

Ferrari ferme Maranello, les activités F1 suspendues

Ferrari a entièrement fermé son usine de Maranello, ce qui comprend ses activités F1, en raison de la pandémie mondiale de coronavirus. Alors que l'Italie fait partie des pays les plus touchés par le COVID-19 en Europe, le gouvernement a imposé une quarantaine et des mesures restrictives pour limiter les risques de propagation. Si certains commerces ou entreprises sont autorisés à poursuivre leurs activités, Ferrari ne peut pas maintenir la production de ses voitures de série et a décidé de protéger son personnel. 

Lire aussi :

Dans un communiqué, le constructeur italien a fait savoir que la production cessait avec effet immédiat dans ses usines de Maranello et de Modène, et ce jusqu'au 27 mars au moins. Par ailleurs, l'écurie de Formule 1 suspend également ses activités opérationnelles. Une partie du personnel continuera toutefois à être actif grâce au télétravail. 

"Dans une période comme celle-ci, ma gratitude va en premier lieu vers les femmes et les hommes de Ferrari qui, de par leur formidable engagement ces derniers jours, ont démontré la passion et le dévouement qui définissent la marque", souligne Louis Camilleri, PDG de Ferrari. "Avec nos fournisseurs, ils ont assuré la production de l'entreprise. C'est par respect pour eux, pour leur tranquillité et pour celle de leurs familles, que nous avons adopté cette ligne de conduite. Nos clients et nos fans figurent également au premier plan dans notre esprit à l'heure actuelle, alors que nous préparons un gros redémarrage."

Suite à l'annulation du Grand Prix d'Australie, où un cas de COVID-19 a été dépisté au sein de l'écurie McLaren, de nombreuses équipes prennent des mesures et ont notamment ordonné à leur personnel qui était présent à Melbourne de se mettre en quarantaine pendant 14 jours avant de retourner dans les usines européennes. Le début de saison 2020 a été ajourné avec l'annulation ou le report des manches en Australie, à Bahreïn, au Vietnam et en Chine, et le championnat pourrait ne pas débuter avant le 7 juin en Azerbaïdjan

partages
commentaires
La F1 donne des pistes : ce que pourrait devenir le calendrier 2020
Article précédent

La F1 donne des pistes : ce que pourrait devenir le calendrier 2020

Article suivant

Le GP des Pays-Bas dans l'attente d'un éventuel report

Le GP des Pays-Bas dans l'attente d'un éventuel report
Charger les commentaires